Bottas invite à la prudence après des conditions d'essais "uniques"

partages
commentaires
Bottas invite à la prudence après des conditions d'essais
Par : Fabien Gaillard
18 mars 2018 à 13:38

Valtteri Bottas reconnaît que Mercedes a beau avoir connu des essais hivernaux plutôt intéressants en termes de rythme, les conditions uniques de Barcelone ne garantissent pas que les choses se passent au mieux à Melbourne.

Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Arrière de la voiture de Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09

Sebastian Vettel a récemment déclaré que la décision prise par Mercedes de réaliser des simulations de course lors des tests de pré-saison en utilisant seulement des pneus mediums, ce qui ne sera pas permis en course, rendait "trompeur" son impressionnant rythme lors des longs relais.

Bottas n'a aucun mal à reconnaître que ce travail n'est pas entièrement représentatif et ne s'enflamme pas : "Nous savons que les essais étaient bons, en particulier notre performance sur les longs relais qui était bonne et constante. Mais c'est sur un circuit seulement, avec un [type de] conditions, avec un type de pneus."

"Je pense que nous devons assurément être prudents, les conditions étaient uniques. Nous savons que Melbourne sera différent, que Bahreïn et la Chine seront différents. Nous pouvons faire de très bonnes estimations mais il faut prouver que la voiture peut aussi fonctionner à Melbourne."

Mercedes a également fait le choix de ne pas tester les gommes hypertendres, qui s'usent trop vite, pour privilégier ce travail de fond. Une situation qui n'inquiète pas le Finlandais au numéro 77 outre-mesure. En effet, cette gomme a pu être testée lors de sa première sortie à Abu Dhabi, en novembre dernier, au moment des essais post-saison.

Le Finlandais rejoint également son directeur exécutif Toto Wolff sur le fait que la durée de vie des enveloppes rendait leur essai en Espagne inutile, affirmant qu'"elles ne dureraient qu'un seul tour" sur un circuit de haute énergie comme Barcelone. 

"Ils ont plus d'adhérence, d'après ce que nous savons, donc je ne pense pas qu'il y ait un risque", poursuit Bottas. "Nous avons décidé de nous concentrer sur les pneus que nous allons plus probablement [utiliser] sur ce type de circuit."

Les pneus hypertendres débuteront vraisemblablement en compétition lors du Grand Prix de Monaco et seront réservés à des tracés de faible usure, comme Montréal ou encore Singapour.

Avec Scott Mitchell et James Newbold

Prochain article Formule 1
Ocon : Je dois faire mes preuves auprès de Mercedes en 2018

Article précédent

Ocon : Je dois faire mes preuves auprès de Mercedes en 2018

Article suivant

Débat F1 2018 - Des points pour Toro Rosso-Honda à Melbourne ?

Débat F1 2018 - Des points pour Toro Rosso-Honda à Melbourne ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Valtteri Bottas Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités