Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
51 jours
09 mai
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
100 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
107 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
142 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
156 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
184 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
191 jours
12 sept.
Course dans
198 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
212 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
216 jours
10 oct.
Course dans
226 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
240 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
247 jours
07 nov.
Course dans
254 jours

Bottas "ne peut pas se permettre" de manquer les points

Valtteri Bottas admet ne pas pouvoir se permettre d'autres résultats vierges face à Lewis Hamilton dans leur bataille pour le titre mondial, après avoir raté les points à Silverstone.

partages
commentaires
Bottas "ne peut pas se permettre" de manquer les points

Valtteri Bottas semblait destiné à terminer deuxième du Grand Prix de Grande-Bretagne dimanche, avant de subir une crevaison à quatre tours de l'arrivée, le forçant à rentrer au ralenti à son stand. Il a repris la piste hors des points et n'a pas réussi à dépasser la Ferrari de Sebastian Vettel dans une dernière tentative, avec une arrivée en 11e position.

Son équipier, Lewis Hamilton, a réussi à aller chercher la victoire malgré une crevaison à l'avant gauche dans le dernier tour de la course. L'avance du Britannique au championnat est donc passée à 30 points alors qu'il n'en avait que cinq de marge avant le week-end de Silverstone. Or Bottas reconnaissait après la course que le calendrier 2020 raccourci signifiait qu'il ne pouvait pas se permettre des résultats vierges comme celui de la Grande-Bretagne s'il voulait lutter contre Hamilton pour le titre mondial.

"Bien sûr ce n'est pas idéal", a déclaré Bottas. "Pour le moment si tout se passe selon le plan avec le calendrier, je pense qu'il reste plus de dix courses. Mais on ne sait jamais, et le plus sûr serait d'être en tête au classement tout le temps. C'est une grosse perte de points. Je ne peux pas me permettre ce genre de choses, mais c'est arrivé. Oui, Lewis a fait une belle course mais il s'en est bien sorti, en un sens. Que puis-je y faire ? Que puis-je dire ? Ce n'est pas idéal, mais on ne peut pas changer ce qui s'est passé. Je continuerai à tout donner et à y croire. On ne sait jamais ce qui peut se passer."

Lire aussi :

Bottas avait passé la majeure partie de la course à suivre Hamilton de près, avec un écart passant au-dessus des deux secondes uniquement en fin de course, lorsque le Finlandais a commencé à se plaindre de vibrations sur son pneu. Il a jugé que la dégradation avait été empirée par le fait de suivre une voiture de près pendant un grand nombre de tours, mais estime qu'il n'avait aucun moyen d'anticiper une crevaison si soudaine.

"Il y a toujours beaucoup de facteurs quand ce genre de défaillance arrive. Peut-être qu'une petite chose peut la déclencher à la fin, quand nous sommes à la limite. C'est difficile à dire. Notre rythme n'était pas différent, mais être derrière une autre voiture fait perdre de l'appui aérodynamique dans les virages. Vous glissez un peu plus, et ça peut largement avoir un effet de plusieurs tours dans la durée de vie des pneus."

"J'essayais de les gérer et en même temps que Lewis, sans quoi il n'y avait aucune chance que je gagne la course. J'essayais de le faire au bon endroit et au bon moment, mais c'est quand même arrivé. Vers la fin du relais, il y a eu des vibrations, elles ont empiré mais pas d'un coup. Et soudainement, la crevaison est arrivée de manière imprévisible."

Le directeur de Mercedes, Toto Wolff, s'est montré compatissant avec son pilote après la course, et a expliqué qu'il n'y avait eu que dix secondes entre l'alerte concernant un problème potentiel et la crevaison : "Tout s'est passé quand Valtteri a pris la radio en disant 'il y a quelque chose qui ne va pas avec le pneu', et dix secondes plus tard, nous avions une crevaison. Nous l'avons vue dans les capteurs et au même moment, j'ai regardé où il était sur la piste, il était exactement du mauvais côté de la piste. Il était clair que ça n'allait pas être un bon résultat. Je suis vraiment désolé pour lui et pour l'équipe, car cela aurait ajouté 18 points au classement des constructeurs, et 18 points pour lui au championnat pilotes se sont soudainement envolés."

Magnussen déplore une "erreur de jugement" d'Albon

Article précédent

Magnussen déplore une "erreur de jugement" d'Albon

Article suivant

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2020

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Catégorie Course
Lieu Silverstone
Pilotes Valtteri Bottas
Équipes Mercedes
Auteur Luke Smith
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021