Premiers tests pour Bottas avant ses débuts en rallye

Pilote Mercedes en Formule 1, Valtteri Bottas a bouclé ses premiers essais avant de participer à son tout premier rallye le week-end prochain. Il a également reçu les conseils avisés d'un pilote WRC.

Premiers tests pour Bottas avant ses débuts en rallye

Valtteri Bottas participera ce week-end en Finlande à l'Arctic Lapland Rally, au volant d'une Ford Fiesta WRC préparée par l'équipe M-Sport. Il aura pour copilote Timo Rautiainen, qui a notamment remporté deux titres mondiaux aux côtés de Marcus Grönholm chez Peugeot, au début des années 2000. 

En guise de préparation, le Finlandais a bénéficié des conseils avisés de son compatriote Teemu Suninen. Ce dernier débutera sa saison en WRC en participant au Rallye Monte-Carlo en fin de semaine, et n'a pas manqué de conseiller le pilote de F1 avant de prendre la direction du sud de la France. 

"Je le connais plutôt bien, nous avons le même sponsor et ça nous rapproche un peu", explique Suninen à Motorsport.com"J'aurais aimé avoir une coopération plus importante, mais il n'y avait pas beaucoup de temps avant mon premier rallye. Nous avons été en contact par téléphone pour évoquer ce à quoi il doit s'attendre, ce qui pourrait être difficile, et comment il pourrait se sortir des problèmes."

Lire aussi :

Suninen s'attend à ce que Bottas rencontre des difficultés avec le rythme des notes ou encore avec le fait d'évoluer avec une autre personne à ses côtés, le tout dans des conditions rendues forcément délicates par la neige. 

"Piloter une voiture à quatre roues motrices avec ces pneus cloutés pourrait être difficile", prévient Suninen. "Son esprit lui dira en permanence que la neige et la glace sont glissantes, mais si les conditions sont bonnes, alors il aura vraiment une bonne adhérence. Ça ne va pas être facile pour lui, il débute sans aucune expérience, mais c'est l'un des meilleurs pilotes au monde. J'espère qu'il va apprécier, c'est intéressant d'avoir des pilotes qui viennent d'une discipline différente. Si je n'étais pas sur le Monte-Carlo, je serais allé à l'Arctic Rally pour le soutenir et l'observer."

Bottas a d'ores et déjà bouclé ses premiers essais, d'abord au volant d'une Mitsubishi Lancer Groupe N, avant de se glisser dans l'habitacle de la Fiesta WRC. 

 

Par le passé, d'autres pilotes de F1 finlandais ont participé à l'Arctic Rally, parmi lesquels Keke Rosberg, Mika Häkkinen ou encore Kimi Räikkönen. Bottas espérait quant à lui avoir cette opportunité depuis un petit moment. 

"L'idée m'est venue il y a deux ans, j'ai pensé que ce pourrait être une formidable expérience de piloter une voiture de rallye", explique Bottas au média finlandais YLE. "L'année dernière, j'ai décidé que ça se ferait l'hiver suivant. Puis nous avons commencé à réunir une équipe autour de nous. Je remercie déjà tous ceux qui ont été impliqués et qui ont apporté leur soutien au projet. Il est certain que ce sera un projet sympa pour tout le monde, et j'espère que les résultats seront corrects."

Lire aussi :

Lors de ses premiers essais, Bottas s'est déjà fait une petite chaleur, mais l'ancien pilote Williams ne s'attendait pas à autre chose, ni à avoir la partie facile. 

"Ça fait partie du jeu", reconnaît-il. "Nous avons heurté la neige à quelques reprises, mais heureusement pas trop. Lors de chaque test, j'ai fait quelques erreurs et il a fallu prendre la pelle, mais rien de grave, pas de contact avec les arbres. Lorsque nous débuterons la compétition, nous piloterons intelligemment. Il y a de nombreux pilotes expérimentés qui sont habitués à l'Arctic Rally. Certains d'entre eux connaissent même peut-être des spéciales par cœur."

"Pour moi, chaque virage et chaque spéciale sont nouveaux. Et il y a les conditions, la surface de la route, qui changent en permanence et modifient l'adhérence. Nous débuterons calmement, à une vitesse qui me convient. Nous irons plus vite lorsque je penserai être prêt. Nous piloterons bien sûr en donnant tout, mais en tenant compte de mon expérience et de mes compétences."

L'Arctic Lapland Rally proposera pas moins de dix spéciales à partir de vendredi, réparties équitablement sur deux journées. Au total, l'épreuve comptera 241 kilomètres chronométrés. La plus longue spéciale aura lieu de nuit, vendredi soir, et sera longue de 42 km.

Propos recueillis par David Evans  

Valtteri Bottas, Timo Rautiainen, M-Sport Ford Fiesta
Valtteri Bottas, Timo Rautiainen, M-Sport Ford Fiesta
1/5

Photo de: M-Sport

Valtteri Bottas, Timo Rautiainen, M-Sport Ford Fiesta
Valtteri Bottas, Timo Rautiainen, M-Sport Ford Fiesta
2/5

Photo de: M-Sport

Valtteri Bottas, Timo Rautiainen, M-Sport Ford Fiesta
Valtteri Bottas, Timo Rautiainen, M-Sport Ford Fiesta
3/5

Photo de: M-Sport

Valtteri Bottas, Timo Rautiainen, M-Sport Ford Fiesta
Valtteri Bottas, Timo Rautiainen, M-Sport Ford Fiesta
4/5

Photo de: M-Sport

Valtteri Bottas, Timo Rautiainen, M-Sport Ford Fiesta
Valtteri Bottas, Timo Rautiainen, M-Sport Ford Fiesta
5/5

Photo de: M-Sport

partages
commentaires
Pénalités - Grosjean, Verstappen et Stroll, triple 7

Article précédent

Pénalités - Grosjean, Verstappen et Stroll, triple 7

Article suivant

Alonso : À Daytona, une ambiance qui serait "impensable" en F1

Alonso : À Daytona, une ambiance qui serait "impensable" en F1
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021