Bottas : Le travail sur les pneus m'a permis d'être en pole

Valtteri Bottas estime que ses efforts dans la mise en température des pneumatiques, son "point faible" en qualifications cette saison, ont conduit à sa pole position au Grand Prix du Portugal.

Bottas : Le travail sur les pneus m'a permis d'être en pole

Lors de sa dernière participation en Q3, il y a deux semaines sur le circuit d'Imola, Valtteri Bottas n'avait pas réussi à chauffer suffisamment ses pneus et avait dû se contenter de la huitième place sur la grille de départ. Et d'autres difficultés à conserver la température des gommes le dimanche lui avaient fait perdre un tour sur le leader, Max Verstappen, avant la mi-course.

La question de la mise en température des pneus a de nouveau été un thème central du week-end de Portimão, les pilotes connaissant des problèmes d'adhérence sur le revêtement lisse du tracé portugais. Mais Bottas a été en mesure de surpasser ses problèmes précédents pour obtenir la 17e pole de sa carrière en Formule 1, devant son équipier Lewis Hamilton.

Les deux pilotes Mercedes ont toutefois connu des problèmes de température en Q3. En fin de séance, lors de leur deuxième tentative, ils n'ont pas réussi à retrouver leur rythme de Q2 avec les pneus mediums, ce qui, selon Bottas, est dû aux conditions météo : "Le vent s'est levé dans le dernier run et je n'ai pas pu avoir la température [idéale]", a-t-il indiqué.

"Ça fait du bien d'être en pole, j'ai l'impression que ça faisait longtemps", a poursuivi Bottas, dont la dernière pole position remontait au Grand Prix de Sakhir 2020. "C'est bien d'avoir de bonnes qualifications, c'était mon point faible lors des deux premières courses, [avec] le bon fonctionnement des pneus. Encore une fois, nous avons travaillé dur ce week-end, c'est bon de voir que cela porte ses fruits et me met dans une bonne position pour demain."

Lire aussi :

Plus tard, en conférence de presse, Bottas a déclaré que ce résultat "a certainement mis un sourire sur mon visage". Il a ajouté : "Dans les deux premières courses de la saison, les qualifications n'ont vraiment pas été mon point fort, au moins en Q3. Extraire toute la performance des pneus et faire en sorte qu'ils fonctionnent bien, ça a été un peu une faiblesse pour moi."

"Mais maintenant, je sens que les choses commencent à aller dans la bonne direction. Je me sens fort depuis le début du week-end, donc je savais que [la pole position] était atteignable. Je suis vraiment heureux d'avoir réussi mon tour en Q3 et d'être en pole. Pour l'équipe aussi, avec la pression liée à la bataille avec Red Bull, c'est bon d'être devant."

partages
commentaires

Voir aussi :

Sergio Pérez quatrième, "c'est le minimum syndical"

Article précédent

Sergio Pérez quatrième, "c'est le minimum syndical"

Article suivant

La Tyrrell P34, la spectaculaire F1 à six roues

La Tyrrell P34, la spectaculaire F1 à six roues
Charger les commentaires
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021