Bottas triste de perdre Vasseur mais content pour lui

Valtteri Bottas déplore le départ de Frédéric Vasseur à destination de la Scuderia mais se réjouit de l'opportunité saisie par son ancien patron.

Frederic Vasseur, team principal, Alfa Romeo Racing, Valtteri Bottas, Alfa Romeo

En 2023, Frédéric Vasseur relève un nouveau défi, et quel défi : il prend la tête de la Scuderia Ferrari avec l'objectif de permettre à la structure de Maranello d'enfin renouer avec le titre. Le Français quitte ainsi la direction de l'écurie Alfa Romeo après y avoir passé cinq ans et demi.

Lire aussi :

Voilà qui attriste Valtteri Bottas. Ayant perdu son baquet chez Mercedes fin 2021, le Finlandais a trouvé refuge à Hinwil, où il a renoué avec Vasseur : ce dernier a cofondé l'écurie ART Grand Prix avec laquelle Bottas avait couru en F3 Euro Series puis en GP3 de 2009 à 2011, avec le titre à la clé dans l'antichambre du GP2.

"Il est tout à fait vrai que Fred était une grande raison [de mon arrivée chez Alfa Romeo]", admet Bottas. "Forcément, c'est triste de perdre Fred. Mais en même temps, il est aussi mon ami, alors je suis vraiment content pour lui, car on ne dit pas non à ce genre de rôle. Il a toujours été ambitieux et veut progresser, alors je comprends ça parfaitement."

Valtteri Bottas, Lotus ART, Frederic Vasseur, directeur d'équipe ART

Valtteri Bottas et Frédéric Vasseur lors de la saison 2011 de GP3 Series

"Mais ce qui me rend moins inquiet, c'est de voir la nouvelle structure. Je pense que l'écurie est dans une situation très stable, je pense qu'avec Andreas et Alessandro ça va aller. Et quand de nouvelles personnes arrivent et adoptent des rôles différents, il y a toujours de nouvelles manières de réfléchir. Alors ce n'est pas toujours une mauvaise chose."

Vasseur a effectivement été remplacé par Andreas Seidl, PDG du groupe Sauber, et Alessandro Alunni Bravi, représentant d'Alfa Romeo Racing – un poste équivalent à celui de directeur d'équipe. Ces manœuvres interviennent alors que l'écurie est censée se muer en structure d'usine Audi en 2026.

Lire aussi :

Interrogés sur Seidl, les pilotes sont enthousiasmés par l'arrivée de l'ancien directeur de McLaren Racing. "Je l'ai rencontré pour la première fois il y a deux semaines", commente Bottas. "Tout d'abord, c'est quelqu'un de sympa, mais je vois qu'il est vraiment motivé. Il semble savoir où il va, quoi faire avec l'équipe et comment motiver les gens. Il semble avoir un projet. Bien sûr, il continue d'emmagasiner beaucoup d'informations et d'essayer d'apprendre des autres quant à l'équipe et à ce qui s'est passé auparavant. J'ai bon espoir qu'il soit une bonne personne pour ce rôle."

"Je suis venu ici assez souvent ces dernières semaines, et j'ai passé beaucoup de temps avec Andreas", ajoute Zhou Guanyu. "J'ai vraiment senti combien il essaie de pousser l'équipe, mais ces dernières semaines, il a quand même pris le temps de comprendre toute l'entreprise, de s'assurer que tout est organisé. Je vois qu'il a vraiment envie de tirer l'équipe vers le haut et d'avoir un bel avenir ensemble. Quand on déjeune ou on dîne ensemble, je sens vraiment que c'est quelqu'un qui connaît relativement bien le côté technique. Il connaît aussi bien les pilotes, car nous avons parlé de son passé."

"Je pense vraiment que même si c'est peut-être un grand changement pour l'équipe, pour nous les pilotes ça ne change pas grand-chose car nous essayons quand même de faire de notre mieux, il s'agit davantage de comprendre la manière dont lui et nous travaillons. Forcément, ça ne va pas être la même qu'avec Fred, mais chacun a sa manière qui fonctionne. Et j'ai entendu beaucoup de bonnes choses à son sujet dans le passé, de la part d'Oscar [Piastri]."

Propos recueillis par Adam Cooper

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Jabouille, à jamais le premier avec Renault
Article suivant Comment la caméra Driver's Eye révolutionne la F1 à la TV

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France