Bottas était trop lent, Wolff le défend

Valtteri Bottas ne comprend pas pourquoi il n'est pas parvenu à se maintenir dans la bataille pour la victoire à Portimão.

Bottas était trop lent, Wolff le défend

En signant la pole position avec sept millièmes d'avance sur son coéquipier Lewis Hamilton, Valtteri Bottas avait fait un premier pas vers la victoire au Grand Prix du Portugal. Le scénario de la course a toutefois été bien différent.

Lire aussi :

Pour la 12e fois en 17 poles, Bottas n'est pas parvenu à convertir cet avantage en succès le dimanche. Le Finlandais a bien mené les 19 premiers tours de course mais s'est ensuite fait dépasser de manière autoritaire par Hamilton, par l'extérieur au premier virage. Il a ensuite été doublé par Verstappen juste après son arrêt au stand, alors que ses pneus n'étaient pas encore en température.

Victime d'un problème sur un capteur de son échappement, Bottas a alors vu son retard sur la Red Bull passer d'une à cinq secondes ; au moins sa tentative de meilleur tour en course, en fin d'épreuve, a-t-elle été fructueuse.

"Cette journée a été délicate", déplorait le pilote Mercedes en sortant de sa voiture. "Je ne sais pas vraiment ce qui s'est passé dans le premier relais, je n'avais simplement pas le rythme, pour des raisons inconnues. Nous allons donc étudier ça. Après, je pense que le second relais était relativement bon, mais j'ai eu un petit problème avec un capteur, donc je n'ai pas vraiment pu avoir Max. Dans l'ensemble, nous avions un package compétitif aujourd'hui, et je ne sais pas pourquoi il n'a pas fonctionné dans le premier relais. Il nous faut étudier ça."

Valtteri Bottas, Mercedes, 3ᵉ, sur le podium

Bottas a précisé par la suite : "Je n'avais simplement pas le rythme, tandis que Lewis et Max avaient le niveau tout du long. C'était une question de temps avant que je me fasse doubler par Lewis."

Directeur de Mercedes AMG F1, Toto Wolff a toutefois pris la défense de son pilote après ce résultat décevant. "Je pense que Valtteri, au début, attaquait extrêmement dur, et c'est avec l'effet du DRS que Lewis l'a dépassé, donc ce n'est pas grave", a déclaré l'Autrichien à Sky Sports F1. "Je pense que ces trois-là [Hamilton, Verstappen et Bottas] étaient dans une autre dimension aujourd'hui, et Valtteri aurait probablement attaqué Max à la fin si notre unité de puissance ne l'avait pas trahi. Je pense donc qu'il faut le féliciter. Il a bien rebondi, vu sa situation d'il y a deux semaines [l'accrochage avec Russell à Imola, ndlr]."

Wolff a par ailleurs détaillé la résolution du problème technique survenu sur la Mercedes W12 de Bottas : "Nous avons modifié un réglage pour outrepasser un capteur qui disait que la température de l'échappement était trop élevée. Parce que nous n'arrivions pas à l'outrepasser, le moteur s'était mis en mode protection."

Grâce aux 16 points de son podium et de son meilleur tour en course, Bottas remonte en tout cas à la quatrième place du championnat des pilotes avec 32 unités au compteur, contre 37 pour un impressionnant Lando Norris.

partages
commentaires
Sergio Pérez élu "Pilote du Jour" du GP du Portugal 2021
Article précédent

Sergio Pérez élu "Pilote du Jour" du GP du Portugal 2021

Article suivant

Räikkönen fautif dans l'accrochage avec Giovinazzi

Räikkönen fautif dans l'accrochage avec Giovinazzi
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021