Boullier en rogne contre Pérez

Entrant presque en contact avec son coéquipier Button en début de course lors d’insistantes manœuvres, puis forçant Fernando Alonso à couper la chicane après la sortie du Tunnel pour éviter une collision, Sergio Pérez a conclu son weekend...

Entrant presque en contact avec son coéquipier Button en début de course lors d’insistantes manœuvres, puis forçant Fernando Alonso à couper la chicane après la sortie du Tunnel pour éviter une collision, Sergio Pérez a conclu son weekend monégasque en restant fidèle à son style agressif et en entrant lourdement en contact avec Kimi Räikkönen en tentant une manœuvre, une nouvelle fois à la chicane.

Le weekend du pilote Mexicain s’est achevé dans un échappatoire au 74ème passage, non sans avoir semé la zizanie dans le peloton lors des derniers tours en retenant tous les pilotes se trouvant derrière sa monoplace endommagée. Seul le quatuor de tête ne fut pas affecté par la chaleur du piment mexicain.

Une attitude qui n’est pas du goût d’Eric Boullier, dont un des pilotes [Kimi Räikkönen] joue le titre et a perdu de gros points aujourd’hui.

Il a essayé une fois et si vous regardez la vidéo, il tentait de freiner très, très tard, en interprétant mal la trajectoire de freinage de Kimi”, explique le Français, amer. “Je pense que c’était un peu « too much » !

Il a failli s'accidenter avec son coéquipier à Bahreïn. Ici, il y a aussi eu un peu d’action. On dirait qu’il essaie souvent d’être trop agressif et de tenter quelque chose qui est la plupart du temps impossible…

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Sergio Pérez
Type d'article Actualités