Pour Boullier, Ferrari est la bonne surprise des premiers tests

partages
commentaires
Pour Boullier, Ferrari est la bonne surprise des premiers tests
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
2 mars 2017 à 10:31

Selon le directeur de la compétition de McLaren, Ferrari est la surprise des premiers tests de pré-saison à Barcelone.

Eric Boullier, directeur de la compétition McLaren
Eric Boullier, directeur de la compétition McLaren
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SV70H

Si la Mercedes s'est montrée la plus rapide des nouvelles monoplaces jusque-là, le bon rythme de Ferrari – avec notamment le meilleur chrono pour Kimi Räikkönen lors de la deuxième journée – a suscité des espoirs que Ferrari puisse être de retour en forme après une campagne 2016 décevante.

Le directeur de la compétition de McLaren, Éric Boullier, dit que c'est la forme de Ferrari qui lui a le plus sauté aux yeux, même si sa propre concentration a été perturbée par les soucis du nouveau moteur Honda.

"Évidemment, c'est difficile à dire, car on ne connaît pas le niveau de carburant, on ne connaît pas spécialement le moteur, combien de degrés on est en dessous de la courbe de puissance, évidemment", a déclaré Boullier, interrogé au sujet des performances des équipes rivales de McLaren. "Mais Ferrari est surprenant, si je puis dire, et les gens ne s'attendaient pas à ce que Ferrari rivalise avec les temps au tour de Mercedes. Red Bull est un peu en retrait, mais on ne connaît jamais le niveau de carburant."

"Chacun a ses propres secrets, tout le monde change ses plans, donc même parmi les équipes, on a essayé de chercher et de savoir qui fait quoi. Ce n'est pas facile."

"Les tests de la semaine prochaine seront un petit peu plus révélateurs côté performances, mais il faut clairement attendre jusqu'à l'Australie."

Satisfait par le châssis

Si le début décevant de Honda avec son nouveau groupe propulseur a gâché la semaine de McLaren, Boullier estime qu'il y a des signes encourageants pour ce qui est de la performance du châssis MCL32.

"[C'est] très bon en fait. Je pense évidemment que même avec la voiture parfaite, quand on la pousse à la limite, on a toujours du sous-virage, du survirage, ou quelque chose comme ça."

"Mais je suppose qu'au moins pour le châssis... Les deux pilotes ne se plaignent pas et sentent que la base du châssis est bonne."

"Il y aura un taux élevé de développement, surtout pour le début de saison. Je m'attends à ce que la plupart des équipes apportent une voiture quasiment nouvelle en Australie, et au moins la base est bonne, la plateforme est bonne et nous pouvons développer autour de ce qui est bon."

Peinture de Simon Canacott - Michael Schumacher sans égal
Peinture de Simon Canacott - Michael Schumacher sans égal
Article suivant
Hamilton : "La voiture la plus rapide que j'aie pilotée"

Article précédent

Hamilton : "La voiture la plus rapide que j'aie pilotée"

Article suivant

Pour Grosjean, les essais sur piste humide sont "trompeurs"

Pour Grosjean, les essais sur piste humide sont "trompeurs"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Boutique , Ferrari Boutique
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités