Boullier : "Il nous faudra revoir notre stratégie"

Après avoir vécu une séance de qualifications difficile à Shanghai, il semblait compliqué pour Lotus Renault GP de rééditer les performances malaises et australiennes, d’autant plus que les dépassements étaient plus difficiles à réaliser pour...

Après avoir vécu une séance de qualifications difficile à Shanghai, il semblait compliqué pour Lotus Renault GP de rééditer les performances malaises et australiennes, d’autant plus que les dépassements étaient plus difficiles à réaliser pour Vitaly Petrov et Nick Heidfeld.

Après un résultat assez décevant en Chine, Eric Boullier affirme que son équipe va revoir sa stratégie. Il est malgré tout heureux des quelques points glaner par la neuvième place de Petrov.

"Avec nos positions sur la grille, répéter nos résultats précédents se présentait comme une tâche délicate. Au bout du compte, l’après-midi s’est révélé plutôt frustrant pour nous et nous n’avons pas vraiment progressé en course comme nous l’attendions. Une part de l’explication se trouve dans le fait que les dépassements ont été plus compliqués que nous le pensions, même avec l’aide de l'aileron arrière ajustable," a déclaré Boullier.

"Par ailleurs, il nous faudra revoir notre stratégie parce que le timing pour les rappels au stand n’était pas facile aujourd’hui et il est clair qu’il faut choisir le bon moment pour changer de pneus. Malgré tout, il est toujours bon de grapiller quelques points grâce à Vitaly. Nous avons maintenant trois semaines pour nous préparer avant la Turquie et nous rassurer sur notre capacité à nous battre devant."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nick Heidfeld , Vitaly Petrov
Type d'article Actualités