Boullier – “Nous n’avons rien imposé à Honda”

Éric Boullier affirme que le concept ‘taille de guêpe’ de la McLaren MP4-30 était une bonne idée et que cela n’a pas influencé le design du moteur Honda.

Boullier – “Nous n’avons rien imposé à Honda”
Eric Boullier, Directeur Sportif McLaren avec Yasuhisa Arai, Président Honda Motorsport
Eric Boullier et Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Fernando Alonso, McLaren avec sa compagne Lara Alvarez
Fernando Alonso, McLaren
Jenson Button, McLaren MP4-30 bloque une roue au freinage
Jenson Button, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren MP4-30

Le directeur de la compétition chez McLaren avoue qu’en dépit des énormes soucis que cela a généré, adopter cette taille extra fine était souhaitable.

Ce packaging, qualifié d’ultra agressif, mais qui permettait des solutions aérodynamiques intéressantes, a peut-être été un peu trop ambitieux en cette première année de collaboration entre McLaren et Honda.

Toutefois, Éric Boullier affirme que son équipe ne pouvait pas adopter une approche conservatrice. Selon lui, la seule façon de battre Mercedes est de repousser les limites.

Lorsqu'il lui est demandé si ce concept de taille de guêpe était un peu trop ambitieux, Boullier répond : “Nous verrons. N’oubliez pas que durant la saison, nous ne pouvions pas changer tout ce que nous voulions [sur le moteur]. Un des principaux éléments du système de récupération d’énergie du moteur ne produisait pas l’énergie qu’il devait produire. Cela nous a grandement pénalisés, car il nous handicapait de plusieurs secondes au tour durant la course”.

Boullier poursuit : “En principe, si vous désirez battre Mercedes, il vous faut concevoir quelque chose de meilleur. Nous avons donc décidé de concevoir et de travailler sur un projet différent. Était-ce trop ambitieux? Je crois qu’il est trop tôt pour affirmer une telle chose. Nous devons attendre”.

La relation avec Honda

Boullier précise que l’intention qu’avait McLaren de rétrécir à l’extrême la partie arrière de sa MP4-30 n’a pas forcé Honda à faire des compromis sur le design de son V6.

Non. Cela n’a eu aucune incidence sur le design du moteur”, répond Boullier. “Nous leur avons dit que nous voulions produire une monoplace aussi compacte que possible. Par contre, nous ne leur avons jamais imposé quoi que ce soit en termes de taille ou de volume”.

En dépit de quelques tensions occasionnelles, la relation qui unit McLaren à Honda est devenue de plus en plus forte.

Notre relation est peut-être devenue plus solide à force de passer à travers autant d’échecs? Notre partenariat avec Honda est certainement devenu beaucoup plus mature”, ajoute Boullier.

Honda a compris à quel point il était important de s’investir dans ce projet pour espérer gagner un jour. Honda a revu à la hausse ses investissements dans ce projet, ce qui est une bonne nouvelle. C’est un des points positifs de cette dure saison. En ce qui nous concerne, chez McLaren, nous nous sommes regroupés, et avons apporté les changements requis dans notre façon d’opérer.

“Si vous analysez nos performances au courant de la saison, vous remarquerez que nous avons comblé notre retard sur les meilleurs. Nous l’avons fait en dépit de règles strictes. Il y a donc des points positifs à en tirer. Mais nous avons soufferts ensemble, et nous émergerons de cette difficile saison plus forts, plus unis et beaucoup plus efficaces”.

partages
commentaires
Pérez rêve de titre mondial chez Force India
Article précédent

Pérez rêve de titre mondial chez Force India

Article suivant

La fin du règne de Mercedes obsède Wolff

La fin du règne de Mercedes obsède Wolff
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021