Boullier : Nous voulons encore plus de victoires

A quelques jours des premiers tours de roues en Principauté, Eric Boullier, le Team Principal de l'écurie Lotus, fait le point sur la situaton de son équipe au championnat et sur ce que l'on peut attendre de ses hommes lors des prochaines courses

A quelques jours des premiers tours de roues en Principauté, Eric Boullier, le Team Principal de l'écurie Lotus, fait le point sur la situaton de son équipe au championnat et sur ce que l'on peut attendre de ses hommes lors des prochaines courses.

Les pneus sont le plus grand sujet de discussion et des changements ont été annoncés. Comment l'équipe le perçoit-elle ?
Il n’y a pas beaucoup de sports où des changements aussi fondamentaux sur un élément essentiel sont apportés en cours de saison. Essayez juste d’imaginer ceci : parce qu’une équipe de football ne parvient pas à courir aussi vite que son adversaire, on décide de changer les dimensions du terrain à la mi-temps ! Les changements à venir peuvent être considérés passablement frustrants et j’espère qu’ils ne seront pas trop extrêmes. Il est clair que Pirelli s’est trouvé en posture délicate et sous la pression de différentes parties. L’an dernier, lorsque nous concevions notre voiture 2013, chaque team a reçu des informations de Pirelli et chacun a fait de son mieux pour développer une voiture qui puisse faire le meilleur usage des caractéristiques des pneus. Nous avons même roulé avec des pneus 2013 expérimentaux à la fin de la saison dernière pour nous aider dans les voies de nos développements.

Comme chaque saison, des équipes font un meilleur travail que d’autres dans la conception et des pilotes s’adaptent mieux que les autres aux changements, sur la voiture comme sur les pneus. C’est une frustration lorsque vous avez développé une voiture à partir d’une spécification de pneus accessible à tous, puisque les pneus sont les mêmes pour tout le monde, pour ensuite apprendre qu’ils vont changer à la mi-saison. Cela dit, nous avons une équipe d’ingénieurs et de concepteurs talentueux qui va redoubler d’efforts pour faire en sorte de nous adapter à ces modifications de la manière la plus compétitive.

L'équipe a célébré son 500ème Grand Prix l'an passé. Comment jugez-vous les premières course de la série suivante ?
Depuis Monaco l’an dernier, nous sommes montés douze fois sur le podium, dont deux fois avec la victoire, à Abou Dhabi l’an dernier et en Australie cette année, donc nous avons plutôt bien travaillé. Comme chacun dans le sport automobile, nous ne sommes pleinement satisfaits que lorsque nous remportons des courses et menons des championnats, alors c’est évidemment dans ce sens que vont tous nos efforts.

La course de Romain à Barcelone a été brève. Comment faire en sorte qu'une telle défaillance ne se reproduise plus ?
C’était une frustration pour Romain et pour toute l’équipe. Une Formule 1 est faite de tellement de composants, malgré toutes les vérifications, de temps à autre, une défaillance se produit. Notre équipe technique est entrée en action immédiatement, a identifié l’origine du problème et a redessiné une nouvelle pièce pour Monaco et la suite.

En revanche, la course de Kimi a été pratiquement parfaite...
C’est une évidence, Kimi pilote très bien en ce moment et notre voiture peut offrir constamment une grosse performance. Il existe des domaines où, clairement, nous cherchons à progresser, aussi bien sur la voiture que dans l’équipe. Mais notre base s’est révélée très saine sur chaque circuit visité cette année. Nous espérons qu’il en sera de même à Monaco.

Comment l'équipe a-t-elle réagi au changement dans le département technique ?
Nous avons un département technique très fort composé de beaucoup de gens. C’est une illustration de la puissance du talent d’Enstone d’avoir été capable d’assurer une promotion interne. Nick Chester se forme à son nouveau rôle depuis quelque temps maintenant. Beaucoup d’évolutions sont à venir pour la E21, sans oublier le défi supplémentaire concernant les prochaines modifications sur les pneus. Nous avons confiance dans le fait de pouvoir conserver le niveau de performance et poursuivre le développement de la voiture de cette année, tout en développant une voiture passionnante pour 2014 et la nouvelle réglementation.

Quelle est la forme de l'équipe en ce moment ?
C’est bien d’être constants mais nous sommes gourmands et nous voulons encore plus de victoires. Nous avons faim de points et nous voulons rester dans la bagarre en tête à chaque course.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités