Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
13 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
20 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
34 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
69 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
82 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
104 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
118 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
139 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
153 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
181 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
188 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
202 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
209 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
223 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
237 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
258 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
272 jours

Boullier s'offre une première course derrière le volant

partages
commentaires
Boullier s'offre une première course derrière le volant
Par :
11 sept. 2019 à 10:00

Pour la première fois en compétition, Éric Boullier est passé derrière le volant, prenant part à une course de Ford Ka au Royaume-Uni le week-end dernier.

Ancien patron des écuries Lotus et McLaren en Formule 1, aujourd'hui impliqué auprès de l'organisation du Grand Prix de France, Éric Boullier s'est offert une parenthèse inattendue le week-end dernier. Le Français a, pour la première fois, participé à une compétition automobile en prenant le volant à l'occasion d'une manche d'EnduroKa qui avait lieu sur le circuit britannique de Brands Hatch.

Lire aussi :

Éric Boullier a pris le départ de deux des quatre courses sprint qui étaient au programme, et a d'abord obtenu la 13e place. Lors de la deuxième course, il a terminé sixième après une lutte intense en milieu de peloton. "J'adore piloter la voiture", a-t-il confié. "Collectivement, mon équipe et moi avons passé moins de deux heures derrière le volant, mais ça a été un vrai plaisir."

 

Il faut souligner que l'événement avait des fins caritatives, pour les organismes JDRF UK et The Halow Project. Éric Boullier a quant à lui pu se familiariser avec la Ford Ka et ses 69 chevaux pour préparer une participation future à une course d'endurance de 500 minutes, qui se tiendra également à Brands Hatch les 16 et 17 novembre prochains. 

En début d'année, le Mayennais racontait sa nouvelle vie à l'écart des responsabilités d'une écurie de Formule 1, même s'il n'exclut pas un jour de retrouver un rôle similaire. "Vouloir à tout prix rester dans le paddock, trouver un autre job dans le paddock… Je l'ai fait pendant neuf ans en F1, 22 ans en compétition", rappelait-il. "En fait, j'ai commencé quand j'avais neuf ans. Je n'ai pas tout fait, mais pourquoi pas ? Peut-être que je reviendrai un jour. Je pense qu'à ce stade de ma carrière, je voulais peut-être me concentrer sur quelque chose de différent. Et je peux vous garantir qu'il y a une vie en dehors du paddock."

Eric Boullier, Ford KA

Article suivant
Imola et le Mugello ont des envies de F1

Article précédent

Imola et le Mugello ont des envies de F1

Article suivant

FIA et écuries vont discuter pour éviter une Q3 grotesque

FIA et écuries vont discuter pour éviter une Q3 grotesque
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Brands Hatch GP Circuit
Tags eric boullier
Auteur Basile Davoine