Boullier : Prendre des risques et être innovant

Eric Boullier apporte ses impressions sur les progrès de l’équipe après un hiver éprouvant

Eric Boullier apporte ses impressions sur les progrès de l’équipe après un hiver éprouvant.

Eric, comment vous sentez-vous au moment de rejoindre Melbourne après un hiver chargé ?

"Impatient ! L’hiver a été long, ponctué de beaucoup d’événements malheureux et inattendus. Mais nous avons réagi rapidement et nous sommes prêts pour la saison. Nous disons toujours que tout le monde a travaillé très dur pour préparer cette saison et cela n’a jamais été aussi vrai. Nous avons quelques développements intéressants et prometteurs sur la voiture. Il est temps d’entrer en piste !"

Vous étiez présent à toutes les sessions de tests. Votre verdict sur les progrès de l’équipe ?

"Une énorme quantité de travail a été accomplie ces dernières semaines pour comprendre cette voiture et en tirer toute la performance. Je peux simplement dire que nous sommes en meilleure forme en termes de performance que l’an passé. C’était notre but."

Vous avez connu quelques soucis de fiabilité cet hiver. Sont-ils résolus ?

"Nous devions fabriquer et produire beaucoup d’éléments de technologies nouvelles. Mais nos ressources ne sont pas illimitées et nous avons connu quelques soucis qui ont réduit notre roulage. Nous avons cerné ces problèmes et je me sens plus confiant qu’il y a trois semaines. La mission la plus importante pour les ingénieurs cet hiver a été : une voiture rapide, prendre des risques et l’innovation. La R31 est très différente de tout ce que l’équipe a produit auparavant et je suis très fier de cela."

Et Nick ? S’est-il bien adapté au fonctionnement de l’équipe ?

"Il s’est adapté aussi bien qu’on pouvait l’espérer. Plus il travaille avec l’équipe, plus les choses deviennent faciles et il a établi d’excellentes relations avec chacun."

Vitaly entame sa deuxième saison en Formule 1. Que peut-on attendre de lui ?

"Il connait les gens, la voiture, les circuits et, bien sûr, cela fait une grosse différence par rapport à l’an dernier. Nous attendons de sa part des courses solides dès le début de saison, exactement comme il a terminé la précédente à Abou Dhabi."

Qu’espérez-vous de ce week-end à Melbourne ?

"L’an dernier, nous avons fini deuxième, avec l’aide des conditions météo. J’aimerais finir encore deuxième, mais sans aucune aide extérieure !"

[Communiqué de Lotus Renault GP]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités