Boullier : "Romain est une machine à gagner"!

Eric Boullier est fier de voir Romain Grosjean faire ses preuves dans le paddock

Eric Boullier est fier de voir Romain Grosjean faire ses preuves dans le paddock. Le Team Manager français a fait confiance à celui qui manqua sa première occasion en F1 en 2009, et retrouve aujourd’hui un pilote complet, ayant signé une solide série de résultats, et s’entendant bien avec son Champion du Monde de coéquipier. Pour Boullier, Grosjean doit évidemment son retour aux investisseurs l’ayant aidé, mais également à sa détermination et son talent.

“Total a été clé dans le fait que Romain soit là, mais Romain a prouvé qu’il avait sa place en F1”, décrit Boullier à ToileF1.

Dans le passé, on a vu un Romain classé arrogant, alors que c’est quelqu’un de vraiment timide. C’était une façon pour lui de se protéger et personne ne lui a expliqué à ce moment-là comment fonctionnait la F1. On l’a propulsé là, dans une écurie qui était en plein marasme, avec une voiture qui ne marchait pas et dont l’écurie elle-même s’était 100% concentrée sur Alonso”.

Boullier estime cependant que Grosjean avait déjà montré des signes de solidité aux côtés du Double Champion du Monde.

Lui était un peu le porte-gourde d’Alonso. Ce que peu de gens ont vu, c’est que sur des situations identiques, Romain était à trois ou quatre dixièmes d’Alonso, ce qui pour une première saison est plutôt bien. On oublie régulièrement de rappeler qu’il a été envoyé en F1 sans faire d’essais. Il ne connaissait pas la voiture, il n’avait pas d’expérience”.

Et de rappeler que les stars du paddock jouaient dans une autre catégorie en raison de leur préparation.

A l’époque des essais privés en F1, les Alonso ou Hamilton avaient fait des milliers et des milliers de kilomètres. Ils connaissaient la F1 par cœur, l’équipe, tous les process de la voiture…

Le Romain d’aujourd’hui , qui est passé par le purgatoire, c’est un Romain qui a repris tous les fondements. On est repartis tout en bas. On lui a dit : ‘prend du plaisir et sois sûr que c’est ce que tu veux faire, et reconstruis ta confiance étape par étape et ta crédibilité en parallèle au sein du paddock’”.

Mission accomplie selon le team manager français.

Il l’a fait, et je crois que le Romain d’aujourd’hui a encore pas mal de clés à tourner. Il sera encore meilleur à maturité. Comme Kimi, Romain est une machine à gagner” !

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Type d'article Actualités