Bourdais est serein pour le futur

Bien qu'il ne soit pas encore fixé sur son avenir en Formule 1, Sébastien Bourdais se dit serein maintenant qu'il arrive à tirer toute la quintessence de sa monoplace

Bien qu'il ne soit pas encore fixé sur son avenir en Formule 1, Sébastien Bourdais se dit serein maintenant qu'il arrive à tirer toute la quintessence de sa monoplace.

Toro Rosso a démarré la saison avec la voiture de la saison dernière, la STR2, et le pilote français semblait à l'aise à son volant. Puis la STR3 a fait son apparition à partir du Grand Prix de Monaco et Bourdais a connu pas mal de difficultés pour l'apprivoiser.

Mais depuis Singapour, où des améliorations ont été apportées sur la voiture, les choses se sont nettement améliorées pour le manceau qui est maintenant capable de venir titiller son coéquipier Sebastian Vettel, nouvelle star de la Formule 1.

Ainsi, Bourdais se sent en mesure de prouver à ses patrons qu'il mérite de prolonger son contrat avec la petite Scuderia.

"Nous pouvons un peu mieux gérer l'équilibre de la voiture et je tends à être beaucoup plus proche de Sebastian. Ça va dans la bonne direction. Bien sûr c'est un peu tard, mais mieux vaut tard que jamais," confie-t-il au site spécialité autosport.com.

Le tout dernier Grand Prix de la saison vient de commencer et le manceau n'est toujours pas assuré de poursuivre l'aventure de la Formule 1 en 2009.

Et même s'il espérait obtenir une réponse avant le Grand Prix du Brésil, le quadruple champion de Champ Car déclare ne pas être pressé d'obtenir une réponse de ses supérieurs hiérarchiques.

"Je n'ai pas vraiment beaucoup pensé à ça. En fait, je passe tout simplement outre. Heureusement, le contexte global est très compliqué pour tout le monde, dans toutes les séries. Personne ne pousse vraiment pour avoir des réponses."

"Je n'ai pas vraiment été poussé à prendre une décision et cela m'a empêché d'aller voir Franz (Tost, le directeur général, ndlr) et lui dire, 'que faisons-nous maintenant ?'."

"Les modifications apportées à la voiture ont certainement aidé à améliorer un petit peu la situation jusqu'à la fin de la saison et nous pouvons vivre cela un peu plus facilement je pense."

Alors que son baquet est convoité par plusieurs pilotes, dont le jeune suisse Sébastien Buemi, Bourdais se montre impuissant face à la volonté de Gerhard Berger et Franz Tost.

"Evidemment, il n'y a rien d'autre que je puisse faire pour changer leur façon de penser que de piloter de mon mieux. Ils prendront une décision lorsqu'ils estimeront qu'il sera temps pour eux et si j'en ai besoin avant, alors je serai franc et je leur demanderai ce qu'ils veulent. C'est en fait la seule manière que j'ai de gérer la situation."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Gerhard Berger , Sébastien Bourdais , Sebastian Vettel , Sébastien Buemi
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités