Bourdais explique comment Vettel a pris le dessus en 2009

L'heure d'un choix de possible promotion d'un jeune pilote issu de la filière Red Bull se profile pour le Taureau Rouge

L'heure d'un choix de possible promotion d'un jeune pilote issu de la filière Red Bull se profile pour le Taureau Rouge. Daniel Ricciardo semble être l'élu des instances dirigeantes pour une éventuelle montée au sein de l'équipe Triple Championne du Monde en titre. Il y a quelques années déjà, la marque avait eu à définir sa politique interne entre ses pilotes Toro Rosso, alors que Bourdais épaulait Vettel. Le Français se souvient de cette époque.

Sébastien Bourdais fut le coéquipier de Sébastian Vettel lorsque l'Allemand disputa sa première saison complète en Formule 1 avec l'équipe Toro Rosso.

Remercié avant la fin de saison, et ne disposant pas du même soutien que le jeune pilote allemand, aujourd'hui triple Champion du Monde, Bourdais pense que la spirale de succès entamée par Vettel pourrait durer encore longtemps.

"L“es gens se plaignaient des jours où Schumacher dominait, mais je vous le dis, l'ère Vettel pourrait être pire”", avait ainsi prévenu le Manceau il y a deux ans, et aujourd'hui réfugié en championnat américain IndyCar.

Bourdais reconnaît que Vettel était déjà précoce et capable de s'adapter à des circonstances de pilotage pas toujours faciles et comprend pourquoi le jeune champion a été favorisé.

Lire l'article complet ici.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sébastien Bourdais , Sebastian Vettel , Daniel Ricciardo
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités