Un retour de Brabham en F1 ? "Le budget capé est une très bonne idée"

Les nouvelles règles financières de la Formule 1 pourraient-elles inciter Brabham à tenter un retour en discipline reine ? Sans doute pas dans l'immédiat, mais David Brabham se félicite de la mise en place d'un plafond budgétaire.

Un retour de Brabham en F1 ? "Le budget capé est une très bonne idée"

Pour la première fois de son Histoire en 2021, la Formule 1 a mis en place un plafond budgétaire. Ce dernier, qui comprend une partie des dépenses des écuries liées à la compétition, a d'ores et déjà obligé les structures les plus huppées à réduire la voilure concernant un certain nombre de domaines et s'est fait sentir dans certains cas, notamment chez Mercedes après le crash qui a détruit la W12 de Valtteri Bottas à Imola.

Outre la question du contrôle des dépenses des équipes actuellement présentes dans la discipline, le but avoué de cette limite est de contenir le coût de fonctionnement d'une écurie afin d'inciter d'autres constructeurs à tenter leur chance dans un championnat qui n'a accueilli qu'une seule structure totalement nouvelle (Haas) sur les dix dernières années. En dehors du serpent de mer que peut être l'arrivée de Volkswagen ou d'une marque de son portefeuille, d'aucuns aimeraient revoir de prestigieux noms faire leur retour en F1.

Lire aussi :

C'est notamment le cas de la marque Brabham. Fondée en 1962 par Jack Brabham et Ron Tauranac, l'équipe britannique a remporté deux titres constructeurs en 1966 et 1967, en même temps qu'elle permettait à "Black Jack" de s'offrir sa troisième couronne et contribuait à sacrer Denny Hulme, avant de connaître une résurgence dans les années 1980 sous l'impulsion de Bernie Ecclestone, glanant deux couronnes pilotes avec Nelson Piquet en 1981 et 1983, puis de disparaître dans les années 1990.

Aujourd'hui, c'est David Brabham, fils de Jack et ancien pilote de F1 et d'Endurance, qui est à la barre des intérêts de la marque. Si pour le moment, c'est surtout dans le GT version Endurance que l'avenir du constructeur semble s'inscrire, avec une annonce faite début 2019 d'un retour possible au Mans dès 2022 avec la BT62, la discipline reine est forcément vue d'un œil attentif. Interrogé dans le cadre du podcast du GP d'Australie, In the Fast Lane, Brabham s'est prononcé ces derniers jours sur ce sujet.

"Est-ce que ce serait super de voir Brabham revenir en Formule 1 ? Absolument... Je pense que le budget capé est une très bonne idée, il ouvre bien plus d'opportunités pour les gens," a lancé le triple vainqueur des 24 Heures du Mans, avant de tempérer les ardeurs. "Ce n'est pas quelque chose qui est sur mon bureau actuellement, c'est sûr, mais on ne sait jamais, un jour [Brabham] pourrait faire son retour en F1."

"Si quelque chose se fait en Formule 1, ça ne pourra pas être n'importe quoi, il faudra que ce soit bien et qu'il y ait les bons soutiens, parce que j'ai été en F1 sans les bons soutiens et je ne veux pas le refaire, donc il faudrait un financement important pour nous faire basculer."

partages
commentaires

Voir aussi :

Comment Pérez a fait dérailler la stratégie Mercedes

Article précédent

Comment Pérez a fait dérailler la stratégie Mercedes

Article suivant

Un nouvel incident attise le conflit entre Schumacher et Mazepin

Un nouvel incident attise le conflit entre Schumacher et Mazepin
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021