Un retour de Brabham en F1 ? "Le budget capé est une très bonne idée"

Les nouvelles règles financières de la Formule 1 pourraient-elles inciter Brabham à tenter un retour en discipline reine ? Sans doute pas dans l'immédiat, mais David Brabham se félicite de la mise en place d'un plafond budgétaire.

Un retour de Brabham en F1 ? "Le budget capé est une très bonne idée"

Pour la première fois de son Histoire en 2021, la Formule 1 a mis en place un plafond budgétaire. Ce dernier, qui comprend une partie des dépenses des écuries liées à la compétition, a d'ores et déjà obligé les structures les plus huppées à réduire la voilure concernant un certain nombre de domaines et s'est fait sentir dans certains cas, notamment chez Mercedes après le crash qui a détruit la W12 de Valtteri Bottas à Imola.

Outre la question du contrôle des dépenses des équipes actuellement présentes dans la discipline, le but avoué de cette limite est de contenir le coût de fonctionnement d'une écurie afin d'inciter d'autres constructeurs à tenter leur chance dans un championnat qui n'a accueilli qu'une seule structure totalement nouvelle (Haas) sur les dix dernières années. En dehors du serpent de mer que peut être l'arrivée de Volkswagen ou d'une marque de son portefeuille, d'aucuns aimeraient revoir de prestigieux noms faire leur retour en F1.

Lire aussi :

C'est notamment le cas de la marque Brabham. Fondée en 1962 par Jack Brabham et Ron Tauranac, l'équipe britannique a remporté deux titres constructeurs en 1966 et 1967, en même temps qu'elle permettait à "Black Jack" de s'offrir sa troisième couronne et contribuait à sacrer Denny Hulme, avant de connaître une résurgence dans les années 1980 sous l'impulsion de Bernie Ecclestone, glanant deux couronnes pilotes avec Nelson Piquet en 1981 et 1983, puis de disparaître dans les années 1990.

Aujourd'hui, c'est David Brabham, fils de Jack et ancien pilote de F1 et d'Endurance, qui est à la barre des intérêts de la marque. Si pour le moment, c'est surtout dans le GT version Endurance que l'avenir du constructeur semble s'inscrire, avec une annonce faite début 2019 d'un retour possible au Mans dès 2022 avec la BT62, la discipline reine est forcément vue d'un œil attentif. Interrogé dans le cadre du podcast du GP d'Australie, In the Fast Lane, Brabham s'est prononcé ces derniers jours sur ce sujet.

"Est-ce que ce serait super de voir Brabham revenir en Formule 1 ? Absolument... Je pense que le budget capé est une très bonne idée, il ouvre bien plus d'opportunités pour les gens," a lancé le triple vainqueur des 24 Heures du Mans, avant de tempérer les ardeurs. "Ce n'est pas quelque chose qui est sur mon bureau actuellement, c'est sûr, mais on ne sait jamais, un jour [Brabham] pourrait faire son retour en F1."

"Si quelque chose se fait en Formule 1, ça ne pourra pas être n'importe quoi, il faudra que ce soit bien et qu'il y ait les bons soutiens, parce que j'ai été en F1 sans les bons soutiens et je ne veux pas le refaire, donc il faudrait un financement important pour nous faire basculer."

partages
commentaires

Voir aussi :

Comment Pérez a fait dérailler la stratégie Mercedes

Article précédent

Comment Pérez a fait dérailler la stratégie Mercedes

Article suivant

Un nouvel incident attise le conflit entre Schumacher et Mazepin

Un nouvel incident attise le conflit entre Schumacher et Mazepin
Charger les commentaires
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021