Le directeur commercial de la F1 s'en va sans être remplacé

Le départ de Sean Bratches a été confirmé : il conserve un rôle de conseiller et ne sera pas remplacé.

Le directeur commercial de la F1 s'en va sans être remplacé

La Formule 1 a officialisé ce lundi le départ de son directeur commercial Sean Bratches, confirmant les informations qui circulaient la semaine dernière. Un accord a été trouvé pour que l'Américain de 60 ans, présent à ce poste depuis trois ans, cède ses fonctions à la fin du mois. Bratches était jusqu'à présent l'un des trois hommes clés à la tête de la F1 sous la coupe de Liberty Media. Il avait en effet pris ce poste lors du rachat de la discipline en janvier 2017, endossant les responsabilités liées aux questions commerciales tandis que Chase Carey occupe la fonction de président et Ross Brawn celle de directeur général en charge des questions sportives. 

Lire aussi :

Passé auparavant par la direction d'ESPN, Sean Bratches avait récemment émis le souhait de pouvoir passer davantage de temps avec sa famille aux États-Unis, une perspective difficilement compatible avec un rôle nécessitant une présence accrue à Londres ainsi que sur les différents Grands Prix du calendrier tout au long de la saison.

Ces trois dernières années, il a mené activement certains dossiers importants tels que l'arrivée au calendrier du Grand Prix du Vietnam ou encore le retour du Grand Prix des Pays-Bas. Il était également en charge des discussions touchant au sponsoring ou aux droits TV et a joué un rôle majeur dans le partenariat noué entre la F1 et Netflix. "Je suis fier de quitter la Formule 1 alors qu'elle se trouve dans une meilleure situation que lorsque je suis arrivé en 2017, et je sais que les fondations que nous avons mises en place continueront à profiter aux fans à travers le monde et à atteindre de nouvelles audiences", estime-t-il. 

Une fois de retour aux États-Unis, Bratches restera consultant pour la Formule 1, tandis que son poste n'est pas directement remplacé. Les prérogatives qui étaient les siennes reviennent majoritairement à Chase Carey, qui a salué le travail réalisé. 

"Je veux remercier Sean au nom de tout le monde en Formule 1 pour le leadership, la passion et l'expertise qu'il nous a apportés ces trois dernières années", insiste Carey. "Sean a transformé le volet commercial de la Formule 1, en témoignent notre dynamique et notre croissance. Je suis ravi que Sean continue à être un conseiller pour nous depuis les États-Unis. Il fera toujours partie de la famille de la Formule 1 et j'attends ses conseils avec impatience. Je lui souhaite le meilleur dans ses nouvelles entreprises."

partages
commentaires
Latifi récupère le numéro de Rosberg

Article précédent

Latifi récupère le numéro de Rosberg

Article suivant

Marko n'a pas de regret avec Sainz : "Ce n'est pas Verstappen"

Marko n'a pas de regret avec Sainz : "Ce n'est pas Verstappen"
Charger les commentaires
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021
Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez Prime

Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez

À Monaco, Sergio Pérez a réalisé sa meilleure course depuis qu'il a rejoint Red Bull en s'élançant de la neuvième place sur la grille pour atteindre la quatrième position sous le drapeau à damier.

Formule 1
31 mai 2021