Brawn a trois semaines pour garder Button

Depuis qu'il a remporté le titre, la situation contractuelle de Jenson Button est plus qu'incertaine

Depuis qu'il a remporté le titre, la situation contractuelle de Jenson Button est plus qu'incertaine. En effet, le Britannique demande à Brawn de lui verser un salaire à la hauteur de son statut de champion du monde mais les discussions semblent être au point mort.

En outre, même si Button avait déclaré après avoir remporté le titre vouloir rester chez Brawn GP, il se dit dans les paddocks qu'il serait en contact avec d'autres équipes susceptibles de lui offrir un salaire satisfaisant, McLaren en tête.

De son côté, Ross Brawn a avoué vouloir garder le pilote anglais dans son équipe en 2010, même si cela dépendra du compromis qu'il va falloir trouver entre le salaire du pilote et le budget alloué à l'écurie pour lui permettre d'être de nouveau compétitive l'an prochain.

"Jenson est évidemment un grand pilote et pour toutes ces équipes, il est devenu une cible. Nous voulons que Jenson reste dans l'équipe et je pense que nous trouverons une solution," a déclaré le patron de Brawn GP à la BBC.

"Jenson a un contrat avec nous mais bien sûr, ce contrat ne comprend pas le salaire d'un champion du monde et celui d'une équipe qui est maintenant dans une position bien plus forte qu'il y a dix mois."

"Nous travaillons avec Jenson pour trouver un compromis entre ce que nous pouvons nous permettre et ce qu'il estime mériter pour son statut et ce à quoi il peut contribuer dans l'avenir."

"Vous n'êtes jamais sûr à 100%, mais je dirais que nous sommes certains à 99% que ça arrivera," ajoute-t-il en évoquant une prolongation de contrat.

Brawn a également dévoilé une information importante en confiant que l'écurie et Button s'étaient mis d'accord pour se laisser deux semaines après le Grand Prix d'Abu Dhabi pour parvenir à un accord.

L'ancien stratège de génie de la Scuderia Ferrari dispose donc, à partir d'aujourd'hui, de trois semaines pour trouver les arguments qui sauront convaincre le pilote britannique, à moins que les discussions n'aboutissent plus tôt.

"C'est un peu compliqué en allant à Abu Dhabi car nous voulons toujours réaliser de bonnes performances là-bas donc ce n'est pas le meilleur environnement. Nous nous sommes fixés un objectif de deux semaines après la dernière course pour que ce soit conclu, mais ça se fera peut-être avant si nous arrivons à trouver un accord."

"Comme je l'ai dit, il faut trouver l'équilibre avec ce que nous pouvons nous permettre et il s'agit de ce que nous pouvons nous permettre par rapport à toutes les autres choses que nous devons faire avec l'équipe," précise-t-il.

"Nous avons des ressources financières limitées et nous devons voir quelle est la meilleure façon de le dépenser. Ce n'est pas de l'argent qui va aux actionnaires, c'est de l'argent qui va dans l'équipe pour investir et acheter des choses dont nous avons besoin pour être compétitifs dans l'avenir."

"Nous avons une très bonne relation avec Jenson et il a été un super élément de l'équipe et a réalisé un boulot fantastique cette année. Il y a eu quelques difficultés en qualifications cette année mais ses performances en course ont été exemplaires. Je pense qu'à partir de là, ça ne peut aller que de l'avant avec Jenson," conclut le Britannique.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Ross Brawn
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités