Brawn présente ses excuses pour le fiasco de F1 TV

partages
commentaires
Brawn présente ses excuses pour le fiasco de F1 TV
Par : Scott Mitchell
15 mai 2018 à 17:30

Ross Brawn a présenté ses excuses aux fans de Formule 1 après le lancement difficile de son nouveau service de diffusion en streaming à l'occasion du Grand Prix d'Espagne.

F1 TV propose une couverture en direct des courses avec des caméras embarquées et des communications radio exhaustives. Cependant, ce service disponible à 189,99€ pour l'année en France a connu un certain nombre de problèmes, en particulier l'impossibilité de regarder les séances de façon fluide. La F1 a donc décidé de rembourser les fans de 9€, leur offrant effectivement le Grand Prix d'Espagne.

"Je confesse que [les réseaux sociaux] ne sont pas une grande partie de mon monde, mais j'apprécie leur importance dans l'atteinte d'un nouveau public, surtout chez nos plus jeunes fans", déclare Brawn.

"Trois initiatives ont fait leurs débuts à Barcelone : F1 TV, le Live Show sur Twitter et F1 Vision, l'appareil de poche le plus avancé qui soit pour suivre la course. Le lancement de F1 TV ne s'est pas fait sans accroc, et nous présentons nos excuses à nos fans, mais nous tirons notre sport d'une situation où aucune de ces initiatives n'existait et nous y arriverons."

"De certaines manières, c'est ça la Formule 1, un sport où les choses sont développées avec réactivité et en piste, toujours avec une technologie de pointe. Nous sommes en première ligne avec l'objectif de lancer le plus grand spectacle au monde, et nous voulons vous emmener avec nous."

Chase Carey, directeur exécutif du Formula One Group et Ross Brawn, directeur de la compétition du Formula One Group

Brawn n'était pas présent lors de toutes les courses cette année à cause de sa charge de travail, mais indique que cela lui donne l'opportunité de regarder les courses "comme un fan". Il ajoute que beaucoup de travail a été consenti pour améliorer la réalisation télévisuelle afin de mettre en valeur le talent des pilotes.

"Nous avons de nouveaux angles de caméra, un tout nouveau design graphique que nous faisons évoluer constamment et les nouveaux graphiques du Halo, qui l'ont rendu moins gênant à la télévision pour nos téléspectateurs et nos fans", détaille Brawn.

"Il y a un micro sur-mesure placé pour améliorer le son des unités de puissance, et nous interviewons les pilotes juste après les qualifications, après le feu de l'action. Nous faisons ça après la course également, nous capturons les émotions des pilotes sur les écrans du monde entier."

Commentant la course elle-même, Brawn déclare que le fait que tous les pilotes aient fini à un tour, en dehors des trois top teams, montre à quel point l'écart est grand entre les deux divisions intrinsèques de la F1.

"Dans la Formule 1 actuelle, ce n'est pas une surprise, et Barcelone est un circuit extrême", souligne le Britannique. "Cependant, nous devons avoir pour ambition de réduire cet écart et de rendre le championnat plus équilibré."

"Nous continuons de travailler là-dessus, avec la FIA et les équipes, car nous croyons fermement que des voitures plus proches les unes des autres sont vitales au succès de notre sport sur le long terme."

Prochain article Formule 1
Verstappen devance Sainz d'un souffle à Barcelone

Article précédent

Verstappen devance Sainz d'un souffle à Barcelone

Article suivant

Vettel : Avec les pneus normaux, ça aurait été "pire" pour Ferrari

Vettel : Avec les pneus normaux, ça aurait été "pire" pour Ferrari
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités