La F1 "à la croisée des chemins" vis-à-vis de l'automobile

Ross Brawn, directeur sportif de la Formule 1, affirme que le championnat est "à la croisée des chemins" et insiste sur le fait que la F1 a besoin d'établir si sa technologie moteur doit rester liée à l'industrie automobile.

La Formule 1 a adopté des moteurs V6 turbo hybrides en 2014 : les constructeurs souhaitaient un transfert de technologie et une synergie entre les F1 et les modèles de série.

Cependant, il y a quelques mois, la FIA et les constructeurs – actuellement impliqués en F1 ou non – se sont mis d'accord sur le fait que la formule actuelle devrait être remplacée par des moteurs moins coûteux, plus simples et plus bruyants à partir de 2021.

Les discussions concernant la nouvelle formule continuent, et Brawn n'est pas forcément favorable au fait que la F1 s'inspire de l'industrie automobile, étant donné que celle-ci se dirige vers des voitures autonomes et/ou électriques, ainsi que vers une technologie de piles à combustible.

"Le moteur est l'élément clé qu'il faut réussir", déclare le Britannique. "Nous sommes en train d'en débattre avec la FIA, les équipes et les motoristes intéressés, pour comprendre quelle sorte de moteur nous voulons pour l'avenir."

"La F1 est un peu à la croisée des chemins. Le monde automobile prend une direction différente avec les voitures à piles à combustible, les voitures électriques, la conduite autonome, et ça, ce n'est pas la F1. Comment trouver le bon chemin à emprunter pour l'avenir ?"

Les fans sont favorables à la technologie

Dans un sondage mené par Motorsport Network, les fans ont communiqué leur désir que la F1 mène la danse en matière de technologie. Depuis le sondage précédent en 2015, il y a 19,1% de fans en plus qui soulignent l'importance de la technologie en F1.

Récemment, Brawn a suggéré que la F1 pourrait adopter le concept des inspections ouvertes diffusées en direct sur Internet, à la mode de la NASCAR. L'ancien dirigeant de Ferrari et de Mercedes reconnaît que la technologie demeure un élément important en F1, mais insiste sur la nécessité d'un bon équilibre avec la qualité des courses.

"Nous devons suivre une voie qui attire les fans : si les fans ne regardent pas la F1, nous n'avons rien", souligne Brawn. "Il y a un équilibre précaire avec le challenge technique qu'il faut conserver en F1, parce que c'est un élément très important, mais sans en abuser au point que cela distraie du spectacle."

"Je dirais que l'attitude des équipes est très positive. Avec la FIA, nous travaillons pour trouver de bonnes solutions pour l'avenir."

Brawn n'a pas donné de délai quant à la prise de décision, mais les instances dirigeantes souhaitent établir un plan rigoureux plutôt que de faire un choix à la hâte.

Rappelons que Helmut Marko, consultant de Red Bull, a déclaré que les dirigeants de la F1 devaient trouver cette année une solution pour un moteur indépendant à partir de 2021, sans quoi le géant des boissons énergisantes pourrait quitter la catégorie reine du sport automobile.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités