Brawn : "Pas d'autres motivations" que d'améliorer la F1

partages
commentaires
Brawn :
Par : Basile Davoine
20 mars 2017 à 11:24

Liberty Media assure n'avoir aucun autre intérêt que celui de rendre la Formule 1 meilleure et plus rentable, sans tomber dans "le piège" de l'interférence sportive.

Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Ross Brawn, manager sportif de la F1
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing signe des autographes pour les fans
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Fernando Alonso, McLaren MCL32

Comme il l'a expliqué dans un long entretien, Ross Brawn est chargé de mettre en place un processus permettant d'améliorer la Formule 1. Responsable de l'aspect sportif et technique sous l'impulsion de Liberty Media, l'ancien directeur d'équipe insiste sur la nécessité d'avoir une vision globale pour mener les réflexions nécessaires avant toute prise de décision, et veut éviter toute précipitation.

Tout changement devra passer par les différentes étapes de la complexe gouvernance de la F1, et Brawn sait également que les équipes défendront naturellement leurs intérêts. Il entend toutefois faire évoluer les mentalités sur ce point.

"Il n'y a pas d'interrupteur que l'on peut utiliser, il faut juste espérer que les gens comprennent que nous avons cet intérêt pour le cœur du sport", explique Brawn à Motorsport.com. "Mais ne soyons pas naïfs, Liberty Media veut gagner de l'argent avec la Formule 1. Ils ne sont pas là pour une œuvre caritative. Mais ils croient que la discipline peut être meilleure et bien plus importante avec de l'investissement et du temps. Donc la philosophie est différente. Ils sont dans une construction d'entreprise. Si l'on regarde leur histoire, beaucoup des affaires qu'ils ont gérées l'ont été pendant un certain temps."

"Ils ont mis en place une équipe opérationnelle, ils la soutienne et lui donne l'opportunité de grandir à travers des investissements internes ou externes. J'espère donc que les gens reconnaîtront que nos motivations sont d'améliorer la Formule 1. Nous n'avons pas d'autres motivations."

Un piège à éviter

Brawn est confiant pour que cette philosophie soit suivie, notamment par les équipes, si elles comprennent que rien ne sera fait pour interférer à tout prix sur telle ou telle hiérarchie découlant d'une situation sportive.

"Tant que nous ne tomberons pas dans le piège d'essayer de fausser la concurrence parce que quelqu'un gagne, ce que je voudrais ne jamais faire, alors les gens ne devraient pas avoir à remettre en question nos motivations", rassure-t-il.

"Ils peuvent ne pas être d'accord avec ce que nous voulons faire, mais ils ne devraient pas remettre en question nos motivations, qui sont purement d'amener plus de succès à la Formule 1, plus de divertissement, plus d'attrait et plus de succès commercial, car cela va de pair."

Propos recueillis par Jonathan Noble

Article suivant
Renault : F1 et Formule E ne doivent pas converger

Article précédent

Renault : F1 et Formule E ne doivent pas converger

Article suivant

Lowe : Williams est meilleur que Mercedes dans certains domaines

Lowe : Williams est meilleur que Mercedes dans certains domaines
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités