Brawn : La FIA est face à un "problème délicat" avec Racing Point

Le manager de la F1, Ross Brawn, estime que les réclamations actuelles contre Racing Point présentent un "problème délicat" à résoudre pour la FIA.

Brawn : La FIA est face à un "problème délicat" avec Racing Point

Racing Point fait actuellement face à des vérifications au sujet de la légalité de sa RP20 après des réclamations de Renault lors de chacune des deux dernières courses. L'équipe canadienne a ouvertement admis avoir basé le design de sa monoplace sur la Mercedes W10 de 2019 en utilisant des photos, mais assure qu'elle reste dans le cadre de la réglementation. Dans ses commentaires d'après-course, Ross Brawn a expliqué que copier d'autres équipes n'était pas une nouveauté en F1, et révèle l'avoir lui-même fait.

"Ma vision est que copier est un standard en Formule 1", a déclaré le Britannique. "Chaque équipe a, en temps normal, des photographes dans la voie des stands qui prennent des milliers de photos de chaque voiture pour analyse, avec l'idée de copier les meilleures idées. Nous donnions à nos photographes une liste de courses. Racing Point a poussé cela plus loin et a fait un boulot plus minutieux. Il n'y a pas une équipe dans le paddock qui n'ait pas copié quelque chose d'une autre. Je pourrais demander à chaque directeur technique dans le paddock de lever la main s'ils n'ont pas copié quelqu'un d'autre. Vous ne verriez aucune main levée. J'ai moi-même copié les autres."

Lire aussi :

Les réclamations de Renault contre Racing Point se concentrent sur les écopes de freins utilisées sur la RP20, dont le design a été copié sur Mercedes. Racing Point a reçu l'autorisation d'utiliser les écopes de freins de la Mercedes 2019 l'an dernier quand ce n'était pas une pièce listée, mais a dû en dessiner sa propre version cette année après que les règles ont changé. Le directeur de Racing Point, Otmar Szafnauer, a déclaré pendant le week-end hongrois qu'il était "impossible" que les écopes soient illégales, et qu'il ne s'en inquiétait pas. Brawn a déclaré qu'il pourrait être difficile pour les designers de Racing Point de nier une connaissance des pièces Mercedes lorsqu'ils en ont fait leur propre version.

"L'an dernier, Racing Point avait accès à – et pouvait utiliser – la spécification 2019 des écopes de freins de Mercedes car ce n'était pas une pièce listée. Cette année, les écopes font partie des pièces listées et il faut dessiner ses propres pièces. Cependant, Racing Point ne peut pas oublier les connaissances acquises en utilisant les écopes de freins de la Mercedes de 2019. Je pense qu'il est illogique de penser qu'ils peuvent l'effacer de leur mémoire. C'est un problème délicat que doivent résoudre les experts de la FIA."

partages
commentaires
Binotto : Licencier ne fera pas progresser la Ferrari

Article précédent

Binotto : Licencier ne fera pas progresser la Ferrari

Article suivant

Pourquoi ce 22 juillet pourrait dessiner la hiérarchie 2021

Pourquoi ce 22 juillet pourrait dessiner la hiérarchie 2021
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021