Brawn : La F1 veut tirer des leçons du succès de l'eSport

Pour son manager sportif Ross Brawn, la F1 peut apprendre de la manière dont l'eSport a permis aux pilotes d'être plus actifs et de se rapprocher des fans pendant la pandémie de COVID-19.

Brawn : La F1 veut tirer des leçons du succès de l'eSport

La pandémie de COVID-19 a obligé pour des raisons sanitaires à la suspension d'un certain nombre d'activités, dont les épreuves sportives. La Formule 1 a dû annuler ou reporter les 10 premiers Grands Prix prévus initialement et réorganiser sa saison autour d'un noyau estival de huit courses en Europe pour commencer, avec l'espoir de pouvoir aller au-delà à l'automne.

La pause forcée a été l'occasion pour un certain nombre de pilotes de se mettre intensément au simracing, même si certains étaient déjà très impliqués dans le domaine à l'image de Lando Norris. Aux côtés du Britannique, Charles Leclerc, George Russell et Alex Albon ont notamment été des participants réguliers aux Virtual GP de la F1, Leclerc et Norris ayant même été jusqu'à prendre part aux 24 Heures du Mans virtuelles organisées par le WEC, l'ACO et Motorsport Games

Lire aussi :

Au-delà de la participation à des compétitions, les pilotes ont également alimenté leurs chaînes personnelles sur la plateforme Twitch au travers de parties plus ou moins sérieuses sur divers jeux, leur permettant d'interagir avec les fans régulièrement, loin de la pression inhérente à l'environnement ultra compétitif de la discipline reine. S'exprimant dans le cadre de la série d'entretiens #thinkingforward de Motorsport Network, Ross Brawn a évoqué de façon positive la manière dont la jeune génération de pilotes parvenait à s'impliquer auprès des fans malgré l'absence de compétitions réelles.

"Cela a été une bouée de sauvetage dans cette période pour que les fans restent engagés, et tant de gens lors du confinement ont pu leur offrir cet engagement, ce divertissement ; suivre cela était merveilleux", a déclaré Brawn lors de l'eConférence de la FIA. "Ce qui m'a frappé, c'est de voir à quel point les véritables pilotes se sont impliqués dans ces initiatives et ces événements, et à quel point ils ont pu s'engager avec les fans."

"Le message était constamment transmis par les fans qu'ils voulaient en savoir plus sur les pilotes. Ils les voient dans la voiture avec le casque, les voient interviewés officiellement, mais comment sont vraiment les pilotes ? Que font-ils ? Comment vivent-ils ? Bien sûr, avec l'eSport, vous avez une bien meilleure idée de la personnalité des pilotes, de leur caractère et de leur nature. C'est un vrai boom. Lando Norris, George Russell, et tous ces gars, vous n'en auriez sûrement pas vu autant [sans cela], mais ils sont soudainement passés au premier plan, et leur personnalité s'est révélée."

Brawn espère que des leçons pourront être tirées par la Formule 1 de l'engagement créé par l'eSport. "Je pense que cela a été un élément vraiment utile du programme eSport, et nous l'avons toujours soutenu", a déclaré Brawn. "Nous avons organisé notre championnat eSport avec toutes les équipes participantes, mais la plupart du temps, il se déroulait avec des gamers professionnels. Je pense que la participation de vrais pilotes de course a donné un coup de fouet à l'eSport. Je suis sûr qu'il y aura beaucoup plus de soutien et beaucoup plus de ressources à l'avenir. Nous avons vu de nombreux points positifs de ce côté, et nous ne voulons pas les laisser tomber. La Formule 1 y est très attachée."

partages
commentaires
Zanardi : l'évaluation neurologique espérée la semaine prochaine

Article précédent

Zanardi : l'évaluation neurologique espérée la semaine prochaine

Article suivant

Ricciardo : Renault a "moins à perdre" et va prendre des risques

Ricciardo : Renault a "moins à perdre" et va prendre des risques
Charger les commentaires
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021