Briatore - 4 ou 5 équipes avec 3 ou 4 voitures chacune?

La F1 questionne son business model en faisant face au sérieux risques de disparition de plusieurs équipes de la grille

Briatore - 4 ou 5 équipes avec 3 ou 4 voitures chacune?

La F1 questionne son business model en faisant face au sérieux risques de disparition de plusieurs équipes de la grille.

Contraint d'envisager les alternatives à un modèle économique ayant jusqu'à présent fortement mis en péril certaines structures indépendantes au profit des constructeurs historiquement ou politiquement mieux établis, le sport se trouve paradoxalement dans une situation que Bernie Ecclestone a toujours cherché à éviter : un paddockdans lequel les équipes disposent de trop de puissance et peuvent dicter une proportion trop importante des grandes décisions prises dans les arcanes du sport...

Ainsi, la F1 fait désormais face à un choix, estime Flavio Briatore : adopter un modèle pouvant satisfaire plus d'équipes dans un système demeurant à deux vitesses entre le haut et le bas de la grille, ou renforcer encore plus le pouvoir des acteurs présents et solides, au point d'en faire les superstars du show.

"Soit il faut opter pour quatre ou cinq équipes avec trois à quatre autos chacune, ou drastiquement changer la F1 que nous voyons aujourd'hui", estime Briatore, avec qui Bernie Ecclestone s'entretient presque quotidiennement au téléphone depuis le "départ" de ce dernier.

"Si l'on regarde l'audience et ce qui arrive aux équipes, ce n'est pas une grande période. Le modèle économique est rompu".

Pour autant, Briatore ne jette pas la pierre à Ecclestone, qui a lui-même expliqué que son concept fonctionnait en son temps et que les contrats passés au moment où ils l'ont été avaient du sens pour leur époque.

"Sa puissance n'est plus aussi importante, donc il n'a qu'un minimum de remords", défend Briatore. "Je dirais

que c'est la faute des équipes

".

partages
commentaires
Quand Hamilton Père annonçait son fils champion avec Mercedes sous 3 ans
Article précédent

Quand Hamilton Père annonçait son fils champion avec Mercedes sous 3 ans

Article suivant

Preview Trophée Andros - Le feu à la poudreuse!

Preview Trophée Andros - Le feu à la poudreuse!
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021