Briatore s'en prend aux retardataires

Le directeur de l'écurie Renault a critiqué les retardataires, leur reprochant de ne pas avoir laissé passer les voitures plus rapides lors du Grand Prix d'Australie

Le directeur de l'écurie Renault a critiqué les retardataires, leur reprochant de ne pas avoir laissé passer les voitures plus rapides lors du Grand Prix d'Australie.

"Ces personnes ont ignoré les drapeaux bleus, tous les drapeaux. Il faut un fusil pour les faire bouger. J'espère que la fédération réagira car c'est impossible de bloquer quelqu'un comme çà pendant trois ou quatre tours." s'emporte Briatore.

Kimi Räikkönen, vainqueur de la course australienne, partage l'opinion de l'italien. Il critique certaines voitures auxquelles ils prenaient un tour.

"J'ai suivi quelques voitures pendant plus d'un tour, ce n'était vraiment pas une situation idéale et ils ne se décalaient pas malgré les drapeaux bleus."

"Ce n'est pas très correct en course. On espère que l'on pourra résoudre ce problème car ce n'est pas agréable quand vous menez et que vous devez attendre que le pilote devant se décide à vous laisser passer."

Durant la course de dimanche, Adrian Sutil a reçu une pénalité pour avoir ignorer les drapeaux bleus qui lui étaient présentés. Par la suite, le pilote allemand de l'équipe Spyker s'est vu infliger une autre pénalité (passage par les stands) car il avait franchi la ligne blanche à la sortie des stands.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Adrian Sutil
Type d'article Actualités