Bridgestone reconna?t son erreur, Williams ?vite la sanction

Un fait insolite s'est produit lors des essais libres de vendredi puisque Nico Rosberg a pris la piste avec deux pneus marqués d'une bande blanche et deux autres pneus totalement neutres

Un fait insolite s'est produit lors des essais libres de vendredi puisque Nico Rosberg a pris la piste avec deux pneus marqués d'une bande blanche et deux autres pneus totalement neutres.

Le règlement stipule que les pilotes ne sont pas autorisés à utiliser deux spécifications de gommes différentes lors d'un même relais et la FIA a demandé des explications sur cet incident.

D'après le communiqué de la fédération internationale, il s'avère finalement que les quatre pneumatiques étaient des "options", mais les employés de Bridgestone ont omis de placer cette fameuse bande blanche sur deux d'entre eux.

"Des investigations ont été faites par l'équipe technique de la FIA, le directeur de l'équipe AT&T Williams et un représentant de Bridgestone. Il a été conclu que les pneus utilisés par Nico Rosbege faisaient partie d'un même 'jeu', mais que deux de ces pneumatiques n'avaient pas été marqués d'une bande blanche par Bridgestone."

"Les commissaires ont reçu l'assurance que des mesures seraient prises afin de s'assurer qu'une telle chose ne se reproduira pas. Dans ces circonstances, les commissaires n'engagent aucune action supplémentaire."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg
Équipes Williams
Type d'article Actualités