Bridgestone teste de nouvelles marques

Profitant des essais de Sepang, le manufacturier japonais teste actuellement de nouvelles marques destinées à identifier le type de pneu utilisé (tendre ou dur)

Profitant des essais de Sepang, le manufacturier japonais teste actuellement de nouvelles marques destinées à identifier le type de pneu utilisé (tendre ou dur).

A l'issue de cet examen, les techniciens de Bridgestone décideront de la meilleure méthode afin de différencier les deux spécifications.

A Melbourne, il avait été impossible de distinguer une quelconque couleur sur les flancs des pneus. On pouvait toutefois y arriver à condition d'observer les voitures à l'arrêt, ce qui, pour les spectateurs et les médias, était pratiquement impossible.

De ce fait, Bridgestone a du revoir sa copie et planche actuellement sur une solution qui permettrait aux spectateurs de voir quel type de pneus utilise une monoplace en piste.

Ainsi, des gommes "nouvelle déco" ont été acheminées à Sepang, affublées d'une bande blanche sur la rainure extérieure tandis qu'un gros point rouge figure sur la bande latérale. C'est Alexander Wurz qui, le premier, a roulé avec ces nouveaux pneus où les deux marques étaient présentes.

Cependant, pourquoi le manufacturier nippon utilise un point rouge et non toute la bande du pneu ? Apparemment ce serait pour une question de logistique.

Cette solution est prévue mais ne sera pas visible avant le premier Grand Prix européen. Si l'idée paraît séduisante, elle n'est pas du goût de certaines équipes qui avancent des arguments techniques et de marketing.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Alexander Wurz
Type d'article Actualités