Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
50 jours
09 mai
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
99 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
106 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
123 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
141 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
155 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
183 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
190 jours
12 sept.
Course dans
197 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
211 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
214 jours
10 oct.
Course dans
224 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
239 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
246 jours
07 nov.
Course dans
253 jours

Brivio pourrait quitter le MotoGP et Suzuki pour Alpine et la F1

Davide Brivio, qui a mené Suzuki au titre mondial en MotoGP l'an dernier, pourrait rejoindre l'écurie Alpine en Formule 1.

partages
commentaires
Brivio pourrait quitter le MotoGP et Suzuki pour Alpine et la F1

Davide Brivio est un personnage énormément respecté en MotoGP, où ses récents succès avec Suzuki ont fait suite à plusieurs titres mondiaux décrochés avec Yamaha. Si aucune confirmation officielle n'est intervenue concernant son éventuel départ de chez Suzuki, des sources ont indiqué que le voir rejoindre la direction d'Alpine était une option existante.

Les rumeurs s'amplifient autour d'une réorganisation du management d'Alpine, où Cyril Abiteboul pourrait évoluer vers un rôle supérieur au sein de la direction de la marque. Cela ouvrirait la porte à Marcin Budkowski pour devenir directeur de l'écurie, et à Davide Brivio pour endosser un rôle de directeur général supervisant plus largement les opérations. Contacté par Motorsport.com, Renault a refusé de faire le moindre commentaire sur la question alors que se prépare le changement d'identité de son écurie de Formule 1.

Lire aussi :

Alpine F1 Team fait l'objet d'une forte attention de la part de Luca de Meo, PDG du groupe Renault, avec le désir de relancer le constructeur français. Cyril Abiteboul a été chargé d'échafauder un plan précis pour Alpine et, lorsqu'il évoquait l'avenir l'an dernier, il avait indiqué n'avoir aucune garantie de rester à la tête de l'équipe au-delà de 2020. "C'est une mission que j'ai débutée", confiait-il. "Une partie de cette mission sera évidemment de faire des propositions pour la structure, que je ne veux absolument pas commenter ici et maintenant. Ce que je peux vous dire, c'est que je reste dans le contexte de cette mission jusqu'à la fin de l'année [2020], pleinement investi dans mon rôle de directeur d'équipe."

Luca de Meo avait quant à lui insisté sur le fait que la personne qui serait en charge d'Alpine au sein du groupe Renault devrait pouvoir s'y consacrer intégralement. "Nous devons simplifier la chaîne de commande", expliquait-il en marge du Grand Prix d'Italie en septembre dernier. "Nous devons avoir des responsabilités pour les différentes parties. C'est une chose de développer un réseau de distributeurs, c'en est une autre de diriger une écurie de Formule 1, donc il faut quelqu'un qui gère tout ça. Mais croyez-nous, nous pouvons organiser ça. Nous le faisons avec d'autres marques, et Cyril fait partie de l'histoire, il en fait grandement partie."

L'arrivée de Davide Brivio en F1 serait une surprise, mais l'Italien a déjà une histoire commune avec Luca de Meo puisqu'ils ont travaillé ensemble à la tête de Yamaha en MotoGP. Brivio était le team manager de l'équipe japonaise à l'époque où elle était sponsorisée par Fiat, de 2007 à 2010. De Meo était quant à lui le directeur marketing de la marque italienne.

Brivio a débuté sa carrière avec Yamaha en World Superbike en 1990. Il est resté au sein du constructeur japonais lors de son arrivée en MotoGP en 2002 et a joué un rôle essentiel pour recruter Valentino Rossi en 2004. Il en est resté le team manager jusqu'en 2010. En 2013, Brivio a décidé de reprendre un rôle plus important dans une équipe et a pris la direction de Suzuki, qui préparait son retour en MotoGP. Il a aidé l'équipe à conquérir sa première victoire en 2016, à la faire progresser, et à décrocher en 2020 le titre mondial avec Joan Mir.

Verstappen : Les défauts de la Red Bull "amplifiés dans les médias"

Article précédent

Verstappen : Les défauts de la Red Bull "amplifiés dans les médias"

Article suivant

McLaren peut-il encore réduire l'écart sur Mercedes en 2021 ?

McLaren peut-il encore réduire l'écart sur Mercedes en 2021 ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , MotoGP
Équipes Team Suzuki MotoGP , Renault F1 Team
Auteur Jonathan Noble
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021