Brivio : "La radio", plus grande différence entre F1 et MotoGP

Davide Brivio, directeur de course d'Alpine, affirme que l'utilisation de la radio pour communiquer entre le stand et le pilote est la plus grande différence qu'il ait ressentie depuis son départ du MotoGP pour la Formule 1.

Brivio : "La radio", plus grande différence entre F1 et MotoGP

À la fin de la saison 2020, Davide Brivio a quitté son poste de directeur de Suzuki en MotoGP après avoir remporté le Championnat du monde pour endosser un rôle important en Formule 1, au sein d'Alpine. L'Italien occupe désormais le poste de directeur de course d'une structure française qu'il dirige conjointement avec Marcin Budkowski, directeur exécutif.

Ayant déjà participé à deux week-ends de Grand Prix cette saison, ses deux premières courses vécues en Formule 1, Brivio a été confronté à un paddock différent de celui du MotoGP. Mais à quel point ces environnements sont-ils différents ? D'après Brivio, tout se résume à la radio ! Contrairement à la F1, les équipes moto ne peuvent pas échanger avec les pilotes lorsque ceux-ci sont sur la piste. Pour donner des informations, les seuls moyens sont l'affichage de messages courts sur le tableau de bord de la moto ou le traditionnel panneautage sur le muret des stands.

"C'est assez drôle, la plus grande différence, c'est la radio", a révélé Brivio à Imola. "Vous êtes en contact avec le pilote en permanence [en F1], l'ingénieur lui dit de faire ceci et cela. [En MotoGP] une fois que la course commence, le pilote est tout seul. Vous vous asseyez et vous regardez la télévision, c'est tout ce que vous pouvez faire."

"Ici [en F1], vous êtes constamment en contact, vous êtes presque dans la voiture. Je pense que vous êtes beaucoup impliqués sur ce qui se passe en piste. Vous ne vous contentez pas d'en profiter en tant que simple spectateur. Donc la radio est la plus grande différence, c'est intéressant et très passionnant."

Lire aussi :

Le directeur de course d'Alpine a également fait part de sa surprise quant à la rapidité des Grands Prix de Formule 1 qui durent pourtant une heure de plus que les épreuves de MotoGP en règle générale. "Pour la première course à Bahreïn, je me disais au début : 'Wow, une heure et quarante-cinq minutes, ça va être long'. Mais c'est passé très vite parce que vous êtes tellement occupé à écouter, à vérifier, à analyser. Donc c'est très intéressant, c'est une grande expérience."

Et la différence dans la complexité de la technologie et du recueil des données entre les deux catégories reines est une autre source de surprise. "Je ne suis pas ingénieur mais j'apprécie la technologie", a continué Brivio. "C'est très intéressant et c'est l'une des raisons pour lesquelles j'ai décidé de m'engager [en F1], je ne pouvais pas tout comprendre depuis ma télévision ou en tant qu'invité. Je dirais qu'il y a beaucoup de similitudes [avec le MotoGP]. Les pilotes partagent la même motivation, avec des hauts et des bas. De ce point de vue, c'est la même chose."

"Peut-être que la technologie est plus complexe [en F1]. La voiture est plus grande, il y a beaucoup plus de pièces, d'informations et de données à mesurer. En conséquence, il y a beaucoup de choses qu'il faut analyser et vérifier. C'est très intéressant et je suis vraiment ravi de faire mes débuts."

partages
commentaires

Voir aussi :

L'histoire derrière l'incroyable vidéo d'Alesi dans la Ferrari à Monaco

Article précédent

L'histoire derrière l'incroyable vidéo d'Alesi dans la Ferrari à Monaco

Article suivant

Honda a tiré les leçons de la Turquie 2020 sur les départs

Honda a tiré les leçons de la Turquie 2020 sur les départs
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , MotoGP
Équipes Alpine
Auteur Luke Smith
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021