Brivio : "La radio", plus grande différence entre F1 et MotoGP

Davide Brivio, directeur de course d'Alpine, affirme que l'utilisation de la radio pour communiquer entre le stand et le pilote est la plus grande différence qu'il ait ressentie depuis son départ du MotoGP pour la Formule 1.

Brivio : "La radio", plus grande différence entre F1 et MotoGP

À la fin de la saison 2020, Davide Brivio a quitté son poste de directeur de Suzuki en MotoGP après avoir remporté le Championnat du monde pour endosser un rôle important en Formule 1, au sein d'Alpine. L'Italien occupe désormais le poste de directeur de course d'une structure française qu'il dirige conjointement avec Marcin Budkowski, directeur exécutif.

Ayant déjà participé à deux week-ends de Grand Prix cette saison, ses deux premières courses vécues en Formule 1, Brivio a été confronté à un paddock différent de celui du MotoGP. Mais à quel point ces environnements sont-ils différents ? D'après Brivio, tout se résume à la radio ! Contrairement à la F1, les équipes moto ne peuvent pas échanger avec les pilotes lorsque ceux-ci sont sur la piste. Pour donner des informations, les seuls moyens sont l'affichage de messages courts sur le tableau de bord de la moto ou le traditionnel panneautage sur le muret des stands.

"C'est assez drôle, la plus grande différence, c'est la radio", a révélé Brivio à Imola. "Vous êtes en contact avec le pilote en permanence [en F1], l'ingénieur lui dit de faire ceci et cela. [En MotoGP] une fois que la course commence, le pilote est tout seul. Vous vous asseyez et vous regardez la télévision, c'est tout ce que vous pouvez faire."

"Ici [en F1], vous êtes constamment en contact, vous êtes presque dans la voiture. Je pense que vous êtes beaucoup impliqués sur ce qui se passe en piste. Vous ne vous contentez pas d'en profiter en tant que simple spectateur. Donc la radio est la plus grande différence, c'est intéressant et très passionnant."

Lire aussi :

Le directeur de course d'Alpine a également fait part de sa surprise quant à la rapidité des Grands Prix de Formule 1 qui durent pourtant une heure de plus que les épreuves de MotoGP en règle générale. "Pour la première course à Bahreïn, je me disais au début : 'Wow, une heure et quarante-cinq minutes, ça va être long'. Mais c'est passé très vite parce que vous êtes tellement occupé à écouter, à vérifier, à analyser. Donc c'est très intéressant, c'est une grande expérience."

Et la différence dans la complexité de la technologie et du recueil des données entre les deux catégories reines est une autre source de surprise. "Je ne suis pas ingénieur mais j'apprécie la technologie", a continué Brivio. "C'est très intéressant et c'est l'une des raisons pour lesquelles j'ai décidé de m'engager [en F1], je ne pouvais pas tout comprendre depuis ma télévision ou en tant qu'invité. Je dirais qu'il y a beaucoup de similitudes [avec le MotoGP]. Les pilotes partagent la même motivation, avec des hauts et des bas. De ce point de vue, c'est la même chose."

"Peut-être que la technologie est plus complexe [en F1]. La voiture est plus grande, il y a beaucoup plus de pièces, d'informations et de données à mesurer. En conséquence, il y a beaucoup de choses qu'il faut analyser et vérifier. C'est très intéressant et je suis vraiment ravi de faire mes débuts."

partages
commentaires

Voir aussi :

Les dispositifs de sécurité en MotoGP : airbags, casques, bottes...

Article précédent

Les dispositifs de sécurité en MotoGP : airbags, casques, bottes...

Article suivant

La femme de Fausto Gresini reprend l'équipe

La femme de Fausto Gresini reprend l'équipe
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021