Formule 1 GP de Grande-Bretagne

Brown accuse Red Bull d'encourager l'agressivité de Verstappen

Zak Brown, le PDG de McLaren Racing, a dénoncé la responsabilité de l'écurie Red Bull et de son directeur Christian Horner, dont il dénonce l'attitude après l'accrochage entre Lando Norris et Max Verstappen en Autriche.

Zak Brown, McLaren Racing

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Si les relations semblent s'être apaisées entre Max Verstappen et Lando Norris une semaine après leur accrochage lors du Grand Prix d'Autriche, la tension paraît en revanche toujours palpable entre les écuries respectives des deux pilotes de pointe du championnat, Red Bull et McLaren.

Sitôt après la course, Andrea Stella, le directeur de l'écurie McLaren, avait pointé du doigt le comportement en piste de Max Verstappen, liant l'accrochage à des actions impliquant le Néerlandais dans sa lutte pour le titre avec Lewis Hamilton en 2021. Du côté de Red Bull, Christian Horner, ainsi que Helmut Marko, le conseiller spécial de Red Bull, avaient soutenu Verstappen, estimant même que c'est Norris qui avait été à l'origine de l'incident.

C'est au tour aujourd'hui de Zak Brown, le PDG de McLaren F1, de monter au créneau. Interrogé dans le cadre du Grand Prix de Grande-Bretagne, le dirigeant américain n'a pas manqué de dénoncer l'attitude des dirigeants de l'équipe Red Bull, qu'il accuse d'encourager Verstappen à piloter de manière agressive.

"Nous avons tous la responsabilité, sur les muret des stands, de dire à nos pilotes ce qu’ils doivent faire et ne pas faire pendant la course, et je pense donc que nous devons respecter la réglementation", a déclaré Brown, qui va même plus loin en estimant que Red Bull a tendance à ne pas respecter les règles de la F1, évoquant à la fois l'affaire du dépassement du plafond budgétaire par l'équipe de Milton Keynes en 2023, ainsi que ses différentes querelles internes, et notamment les conflits répétés entre Horner et Verstappen père.

"Nous avons constaté un manque de respect, qu’il s’agisse de règlements financier ou sportif, sur la piste, de problèmes avec les pères et de choses de cette nature. Je ne pense pas que ce soit comme ça que l'on doit se comporter en tant que compétiteur."

"Nous devons guider nos pilotes sur ce qui est bien ou mal, et je pense que si cela avait été fait plus tôt, cet incident n’aurait peut-être pas eu lieu. Il s’agit donc d’un incident de course qui aurait pu être évité si le muret des stands et les dirigeants [de Red Bull] avaient peut-être été plus au fait de ce que le règlement dit que vous pouvez et ne pouvez pas faire."

Helmut Marko et Christian Horner n'ont jamais cessé de soutenir Max Verstappen.

Helmut Marko et Christian Horner n'ont jamais cessé de soutenir Max Verstappen.

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Une posture ferme de la part de Zak Brown, qui se refuse à tout dialogue avec Christian Horner. "C’est le rôle de la FIA", a-t-il répondu lorsqu'on l'interroge à ce sujet. "Je n’ai pas vraiment envie de parler avec Christian."

Par ailleurs, Zak Brown estime qu'il est nécessaire d'avoir davantage de cohérence dans les décisions des commissaires de la FIA, ce qui pourrait être facilité par la nomination de commissaires permanents, déjà évoquée à plusieurs reprises par le passé.

"Je pense que c’est une chose avec laquelle la FIA est d’accord, nous devons investir davantage dans notre gestion afin d’avoir une plus grande cohérence dans l’application de la réglementation", a-t-il continué. "Je pense qu’avoir des délégués à temps partiel, c’est un travail très difficile. C’est assez complexe, et je pense qu’il est difficile d'occuper cette fonction à temps partiel pour le niveau F1."

Avec Jonathan Noble

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Logan Sargeant vers l'IndyCar en 2025 ?
Article suivant EL2 - McLaren, c'est du sérieux !

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France