Brown craint une saison 2020 plus courte qu'espéré

Directeur de l'écurie McLaren, Zak Brown reste prudent et craint que la saison 2020 de Formule 1 s'avère plus courte que l'on ne s'y attend actuellement.

Brown craint une saison 2020 plus courte qu'espéré

Huit courses seulement sont actuellement prévues au calendrier de la saison 2020 de F1, à commencer par l'Autriche cette semaine, bien que d'autres confirmations soient attendues sous peu. PDG de la F1, Chase Carey a régulièrement déclaré que le championnat serait cette année composé d'au moins 15 courses, mais il n'a pas encore confirmé d'événements extra-européens à ce stade, la dernière épreuve annoncée étant celle de Monza prévue le 6 septembre.

Lorsqu'il lui est demandé dans le podcast de la F1 à quel point une saison annulée aurait été dure pour les écuries, Zak Brown se montre très clair : "Je pense que cela aurait été très difficile. C'est très difficile pour beaucoup d'équipes, notamment la nôtre, de traverser ce que nous traversons. Attention : nous reprenons la course, mais je ne pense pas qu'il y ait de garantie quant au fait que nous allons faire autant de courses que nous l'espérons. Je pense que ce sera le cas, mais je ne pense pas, juste parce que nous allons faire la première course, qu'il s'agit d'un retour à la normale."

Lire aussi :

"Il nous faut faire très attention, être très disciplinés, suivre les règles, être très conservateurs. Nous sommes évidemment tous enthousiastes à l'idée de reprendre la course. Je pense que le sport a un impact extrêmement positif dans le monde entier, et l'audience va être très élevée – au bout d'un moment, les rediffusions, ça suffit !"

"Nous devons rester concentrés et nous assurer de nous sortir de cette année. Nous survivrons tous si nous avons fait du très bon travail ces trois ou quatre derniers mois, mais il reste du chemin à parcourir."

Zak Brown, directeur exécutif, McLaren

Brown est enthousiasmé par la nouvelle réglementation technique et sportive, notamment par le plafond budgétaire en vigueur à partir de 2021, qui a été abaissé à 145 M$. "Je suis satisfait de ce dénouement", souligne-t-il. "Je pense que la F1 est désormais bien plus viable, je pense que cela va la rendre plus compétitive, et les fans vont sortir vainqueurs du travail accompli pendant la 'saison COVID'."

"Et je pense que si les fans y gagnent, la F1 y gagne, car nous aurons plus de fans, de nouveaux fans, qui vont accroître notre présence à la télévision, qui vont inciter les pays à accueillir des Grands Prix, qui vont inciter les sponsors à nous rejoindre. Bravo à notre industrie. Cela n'a pas été facile, tout le monde n'était pas toujours sur la même longueur d'ondes, mais nous nous en sommes très bien sortis."

Lire aussi :

Par ailleurs, McLaren fait partie des quatre équipes qui n'ont pas mené d'essais ces dernières semaines, avec Haas, Alfa Romeo et Williams. Cela représentera-t-il un désavantage pour Carlos Sainz et Lando Norris ? "Je ne pense pas, vu ce que m'ont dit Carlos et Lando quand je leur ai posé la question", répond Brown. "Je suis allé faire du karting avec eux et ils ont piloté une F3. Ils sont de très bons athlètes et pensent tous deux pouvoir reprendre le rythme en cinq tours. Je pense qu'au niveau où ils sont, ça ne prend pas longtemps de remettre le pied sur l'accélérateur."

partages
commentaires
Pourquoi la F1 peut s'inspirer de la reprise de la Bundesliga

Article précédent

Pourquoi la F1 peut s'inspirer de la reprise de la Bundesliga

Article suivant

Encore trop tôt pour décider de l'avenir du GP des États-Unis

Encore trop tôt pour décider de l'avenir du GP des États-Unis
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021