Brown : La F1 devrait envisager d'autoriser des livrées spéciales

La Formule 1 devrait être plus ouverte concernant le fait de permettre aux équipes d'arborer des livrées spéciales, selon le PDG de McLaren, Zak Brown.

Brown : La F1 devrait envisager d'autoriser des livrées spéciales

Les accords actuels avec les détenteurs des droits commerciaux obligent les écuries à utiliser la même livrée sur leurs deux voitures pour l'ensemble de la saison.

En 1999, BAR a avait essayé d'introduire deux livrées différentes pour chacune de ses monoplaces, pour des sponsors cigarettiers, mais n'a pas été autorisé à le faire. Au lieu de cela, l'écurie a créé une livrée assemblant une moitié de chaque décoration, les deux parties étant séparées en leur centre par une fermeture éclair.

Lire aussi :

S'exprimant lors du Motorsport Leaders Business Forum à Londres ce mercredi, Brown a déclaré qu'une nouvelle réflexion sur les règles concernant les livrées serait une bonne chose. Interrogé au sujet de l'idée de voir les équipes utiliser les couleurs qu'elles souhaitent, Brown a lancé : "Je pense que ce que l'on pourrait voir et ce que je soutiendrais, et qui n'est actuellement pas autorisé, c'est – et l'IndyCar le fait, tout comme la NASCAR – le fait de changer de livrées tout au long de l'année."

"Je me dis toujours que j'aimerais le voir avec deux voitures, mais si vous alliez à Monaco et que vous aviez un gros programme avec un de vos partenaires, et que pour ce week-end vous vouliez les transformer en voiture Dell Technologies ou autre, mais que les deux étaient les mêmes, [on pourrait le faire]."

"Donc les fans pourraient toujours savoir que c'est McLaren, que c'est Ferrari, quelle que soit l'équipe. Je pense que ça pourrait être une nouvelle innovation (sic) avec des partenariats en Formule 1 qui ne seraient pas aussi extrêmes que le fait de voir différentes voitures avec des livrées totalement différentes, parce que je pense que ces fans sont plus focalisés pour le pilote."

Brown estime qu'assouplir les restrictions liées aux livrées de telle sorte que les 20 voitures puissent être différentes serait peut-être aller trop loin. "Je pense [que ça ne peut pas se faire en] Formule 1 parce que chaque équipe est reconnaissable grâce à sa livrée."

"Je pense que si vous aviez 20 livrées différentes en piste, on pourrait commencer à être confus concernant qui est qui, alors qu'en NASCAR les fans tendent à être plus centrés sur le pilote, donc ils reconnaissent Jimmie Johnson dans la voiture Lowes, alors qu'ils reconnaissent Fernando Alonso dans une McLaren. Donc je pense que la discipline est différente."

Jenson Button, Anthony Davidson and Takuma Sato with the BAR-Honda 006 in the '555' livery
partages
commentaires
Herbert : Le sort de Vandoorne est un avertissement pour Norris

Article précédent

Herbert : Le sort de Vandoorne est un avertissement pour Norris

Article suivant

La F1 gagne du temps pour la décision sur le Grand Prix de Miami

La F1 gagne du temps pour la décision sur le Grand Prix de Miami
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021