Brown : La F1 peut survivre sans Ferrari

Alors que Ferrari a laissé entendre qu'il pourrait faire le choix, si le plafond budgétaire était encore abaissé, de s'orienter vers d'autres disciplines, sans pour autant menacer frontalement de quitter la F1, Zak Brown estime qu'un départ de la Scuderia ne tuerait de toute façon pas le championnat.

La menace d'un départ de la Formule 1 revient régulièrement dans les périodes où Ferrari se trouve dans l'opposition à des changements réglementaires qui pourraient avoir un impact important sur le championnat. Si la Scuderia a consenti, selon ses propres mots, à des efforts pour permettre la mise en place de la révolution réglementaire qui était initialement prévue pour 2021, avec entre autres l'instauration d'un plafond de dépenses fixé à 175 millions de dollars (ou 153 millions d'euros) puis abaissé à 150 millions en raison de la crise liée à la pandémie de COVID-19, l'orientation des discussions est désormais un facteur de blocage.

Mattia Binotto a ainsi déclaré ce jeudi dans les colonnes du Guardian que Ferrari ne souhaitait pas une nouvelle diminution de ce plafond car il est hors de question pour Maranello de se séparer de ses salariés. Si d'aucuns ont cru que la Scuderia menaçait de nouveau de quitter la F1 en indiquant qu'elle pourrait "déployer son ADN de la compétition" en dehors du championnat, il s'agissait en réalité d'évoquer la possibilité de s'inscrire dans d'autres championnats, supposément l'IndyCar et/ou le WEC, pour y faire travailler les employés ne pouvant rester en Formule 1.

Lire aussi :

Est-ce là encore une façon de menacer la F1 en suggérant que Ferrari pourrait venir renforcer de façon spectaculaire certaines des compétitions "rivales" ? Quoi qu'il en soit, pour Zak Brown, PDG de McLaren, même si la menace était plus radicale de la part de la firme italienne, la Formule 1 a de plus gros problèmes à régler. "Je détesterais les voir quitter la discipline", a-t-il expliqué pour une sélection de médias, dont Motorsport.com. "Je détesterais voir quiconque quitter la discipline, donc ce n'est clairement pas quelque chose que nous aimerions voir se produire."

"Cependant, je pense que le championnat peut survivre avec 18 voitures sur la grille. Et je crois qu'il y a d'autres constructeurs d'unités de puissance qui pourraient couvrir les deux écuries [clientes] qu'ils motorisent actuellement. D'un autre côté, je pense que si nous nous retrouvons avec un plafond budgétaire trop élevé et que cela finit par décourager ceux qui mettent la main à la poche en investissant dans la F1, je ne pense pas que la discipline puisse survivre avec 14 voitures sur la grille."

"Je pense que 16 c'est juste assez, [et] qu'avec 18 c'est possible. Je pense donc qu'elle pourrait survivre sans eux, mais je préfère vraiment qu'ils restent dans le sport. Je pense que le sport est bien mieux avec eux que sans eux."

partages
commentaires
Leclerc : Rouler sur des circuits en sens inverse serait "très cool"

Article précédent

Leclerc : Rouler sur des circuits en sens inverse serait "très cool"

Article suivant

Les 19 F1 pilotées par Michele Alboreto

Les 19 F1 pilotées par Michele Alboreto
Charger les commentaires
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021