Brown : La F1 peut survivre sans Ferrari

Alors que Ferrari a laissé entendre qu'il pourrait faire le choix, si le plafond budgétaire était encore abaissé, de s'orienter vers d'autres disciplines, sans pour autant menacer frontalement de quitter la F1, Zak Brown estime qu'un départ de la Scuderia ne tuerait de toute façon pas le championnat.

La menace d'un départ de la Formule 1 revient régulièrement dans les périodes où Ferrari se trouve dans l'opposition à des changements réglementaires qui pourraient avoir un impact important sur le championnat. Si la Scuderia a consenti, selon ses propres mots, à des efforts pour permettre la mise en place de la révolution réglementaire qui était initialement prévue pour 2021, avec entre autres l'instauration d'un plafond de dépenses fixé à 175 millions de dollars (ou 153 millions d'euros) puis abaissé à 150 millions en raison de la crise liée à la pandémie de COVID-19, l'orientation des discussions est désormais un facteur de blocage.

Mattia Binotto a ainsi déclaré ce jeudi dans les colonnes du Guardian que Ferrari ne souhaitait pas une nouvelle diminution de ce plafond car il est hors de question pour Maranello de se séparer de ses salariés. Si d'aucuns ont cru que la Scuderia menaçait de nouveau de quitter la F1 en indiquant qu'elle pourrait "déployer son ADN de la compétition" en dehors du championnat, il s'agissait en réalité d'évoquer la possibilité de s'inscrire dans d'autres championnats, supposément l'IndyCar et/ou le WEC, pour y faire travailler les employés ne pouvant rester en Formule 1.

Lire aussi :

Est-ce là encore une façon de menacer la F1 en suggérant que Ferrari pourrait venir renforcer de façon spectaculaire certaines des compétitions "rivales" ? Quoi qu'il en soit, pour Zak Brown, PDG de McLaren, même si la menace était plus radicale de la part de la firme italienne, la Formule 1 a de plus gros problèmes à régler. "Je détesterais les voir quitter la discipline", a-t-il expliqué pour une sélection de médias, dont Motorsport.com. "Je détesterais voir quiconque quitter la discipline, donc ce n'est clairement pas quelque chose que nous aimerions voir se produire."

"Cependant, je pense que le championnat peut survivre avec 18 voitures sur la grille. Et je crois qu'il y a d'autres constructeurs d'unités de puissance qui pourraient couvrir les deux écuries [clientes] qu'ils motorisent actuellement. D'un autre côté, je pense que si nous nous retrouvons avec un plafond budgétaire trop élevé et que cela finit par décourager ceux qui mettent la main à la poche en investissant dans la F1, je ne pense pas que la discipline puisse survivre avec 14 voitures sur la grille."

"Je pense que 16 c'est juste assez, [et] qu'avec 18 c'est possible. Je pense donc qu'elle pourrait survivre sans eux, mais je préfère vraiment qu'ils restent dans le sport. Je pense que le sport est bien mieux avec eux que sans eux."

partages
commentaires
Leclerc : Rouler sur des circuits en sens inverse serait "très cool"

Article précédent

Leclerc : Rouler sur des circuits en sens inverse serait "très cool"

Article suivant

Les 19 F1 pilotées par Michele Alboreto

Les 19 F1 pilotées par Michele Alboreto
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021