Brown : Szafnauer a l'air "un peu bête" après ses sorties sur Piastri

Zak Brown estime que le silence de McLaren dans l'affaire Oscar Piastri était une bonne stratégie et que le directeur d'Alpine, Otmar Szafnauer, paraît désormais "un peu bête" après ses diverses déclarations.

Brown : Szafnauer a l'air "un peu bête" après ses sorties sur Piastri
Charger le lecteur audio

Oscar Piastri roulera pour l'écurie McLaren en 2023 mais s'était retrouvé au centre d'une saga contractuelle au cœur de l'été quand, suite à l'annonce du départ de Fernando Alonso chez Aston Martin, Alpine l'avait confirmé en tant que pilote titulaire, avant que l'Australien lui-même ne démente cela sur les réseaux sociaux.

Alors qu'Alpine, notamment par la voix de son directeur, Otmar Szafnauer, a largement occupé l'espace médiatique dans les semaines suivant cet imbroglio pour afficher sa confiance dans le dénouement du conflit et égratigner au passage le clan Piastri, McLaren – avec qui le Champion F2 2021 avait signé un contrat quelques semaines auparavant – avait fait profil bas. Lorsque le Conseil de reconnaissance des contrats (CRB) a finalement été saisi du dossier, il a à l'unanimité reconnu la validité du contrat signé entre le pilote et la structure dirigée par Zak Brown.

Interrogé ces derniers jours sur l'approche médiatique discrète des responsables de McLaren, Brown a expliqué : "Avant la décision du CRB, ils ignoraient des choses et nous nous sommes délibérément tus. Maintenant que cette décision a été rendue et que certains détails sont connus, je pense que ce qui s'est passé est clair."

"Nous avons compris que cela faisait beaucoup de bruit, mais nous savions que la vérité finirait par éclater et que nous pourrions gérer la situation, plutôt que de faire des commentaires. À l'époque, nous n'étions pas insensibles aux commentaires et à certains messages que les fans m'ont directement adressés. Mais maintenant, nous sommes très à l'aise avec la décision du CRB, et c'est très clair."

Otmar Szafnauer, directeur d'Alpine

Otmar Szafnauer, directeur d'Alpine

McLaren ayant déjà été impliqué dans un autre micmac contractuel avec le cas d'Álex Palou en IndyCar, d'aucuns ont pensé que le silence du constructeur britannique était lié à cela. Brown assure que non : "Il s'agissait de deux questions totalement distinctes qui sont malheureusement entrées en collision. Cela a fait beaucoup de bruit, mais nous n'avons pas vraiment commenté quoi que ce soit [en IndyCar] non plus."

"Il est préférable de laisser les choses suivre leur cours, et de donner un peu plus de détails par la suite. Si vous regardez les commentaires d'Otmar, il faisait un compte-rendu point par point sur le CRB et sur la confiance qu'ils avaient, et maintenant je pense qu'il a l'air un peu bête. Donc je pense que c'est pour ça qu'il vaut mieux se taire et commenter après coup quand il y a quelque chose de concret à dire."

Il est à noter que l'affaire Palou s'est également réglée cette semaine puisque l'Espagnol va finalement rester avec Chip Ganassi Racing en IndyCar, tout en étant autorisé à participer à des tests F1 avec McLaren. Côté Formule 1 justement, après le jugement du CRB, l'écurie de Woking s'est mise d'accord avec Daniel Ricciardo pour mettre fin à leur contrat prématurément, libérant ainsi la place de titulaire pour Piastri en 2023.

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Moteurs 2026 : la F1 pense pouvoir échapper au cycle des constructeurs
Article précédent

Moteurs 2026 : la F1 pense pouvoir échapper au cycle des constructeurs

Article suivant

AlphaTauri confirme Yuki Tsunoda pour la saison 2023

AlphaTauri confirme Yuki Tsunoda pour la saison 2023