Brundle : “Les pilotes partis ont eu leur chance”

Alors que la nouvelle saison de Formule 1 se dessine avec au moins cinq débutants, de nombreux pilotes confirmés se retrouvent sur la touche pour 2013

Alors que la nouvelle saison de Formule 1 se dessine avec au moins cinq débutants, de nombreux pilotes confirmés se retrouvent sur la touche pour 2013.

Parmi eux, un vainqueur en Grand Prix (Kovalainen), plusieurs pilotes étant déjà montés sur un podium (Glock, Kobayashi, Petrov) et un pilote qui a régulièrement marqué des points en 2012, à savoir Senna. Tous ont laissé leur place à un pilote “payant”.

De nombreux observateurs déplorent le départ de ces pilotes pour qui ils ont de l'estime, mais ce n'est pas le cas de Martin Brundle, commentateur sur Sky Sports, qui se montre notamment critique au sujet de Kobayashi.

C'est triste, évidemment, mais c'est comme ça que ça marche”, déclare Brundle. “Je l'ai toujours dit : c'est vraiment dur d'arriver en Formule 1, et c'est encore plus dur d'y rester”.

Je regardais Gutiérrez en combinaison [à Jerez], et je me disais : “Bon, c'est intéressant, comment ça va se passer pour lui ?”. Si ça avait été Kobayashi, on sait comment ça se serait passé : il aurait été incroyable de temps en temps, il aurait sorti quelques beaux dépassements, et aurait été transparent le reste de la saison”.

Ils ont tous eu leur chance de briller”, affirme le pilote de F1 des années 1990. “Cela semble peut-être cruel, mais ils ont eu leurs chances de briller. Tout comme quand j'ai dû quitter la F1, j'avais eu mes chances, c'est tout. Il faut du sang neuf”.

À eux cinq, Kovalainen, Glock, Kobayashi, Petrov et Senna totalisent 363 départs en Grand Prix.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Martin Brundle
Type d'article Actualités