Business - D'où vient le budget de Red Bull Racing?

Alors que des questions se posent concernant le maintien du contrat de sponsoring d'Infiniti avec Red Bull Racing, penchons-nous sur ce qui constitue cette année le budget de l'équipe de Milton Keynes.

Ce sont pas moins de 25 sources de revenus ou réductions de coûts différentes qui permettent cette année à Red Bull de boucler le budget de son équipe F1, qui représente le troisième budget du plateau, quelques dizaines de millions derrière Ferrari et très proche de Mercedes. Bien entendu, la marque de boisson énergisante représente l'apport le plus important du budget total que Motorsport.com estime à 272 millions de dollars en 2015.

Avec 110 millions posés sur la table officiellement par Red Bull dans le programme de l'équipe d'usine (auxquels viennent s'ajouter 50 millions pour Toro Rosso), la somme engagée par la firme de Dietrich Mateschitz est impressionnante. La seconde plus grande source de revenus de l'équipe provient en 2015 des revenus FOM TV, pour un montant de 98,75 millions de dollars.

Partenariats et échanges de bons procédés

Par ailleurs, le team évite des lignes de sortie et réalise d'autres économies d'échelle à la faveur de la mise en place d'un budget communication pris en charge par Red Bull Media House et de certains aménagements liés à l'hospitalité et aux dépenses logistiques d'accueil/restauration dans le paddock. En contrepartie, les revenus liés au merchandising du team F1 reviennent à la maison mère Red Bull, et non directement au team.

Derrière Red Bull, le constructeur automobile Infiniti est la plus grande source de revenus de sponsoring. Un deal évalué à 31 millions de dollars annuels, soit 13 millions de plus que l'apport tout même important de Total (18M$), partenaire technique très impliqué dans l'exploitation de l'unité de puissance Renault via des méthodes d'optimisation de combustion interne. 

Une très longue liste de petits partenaires, équipementiers et fournisseurs vient soit alléger la note globale des dépenses, soit augmenter le budget de quelques centaines de milliers d'euros. L'entente avec les marques lifestyle Casio (0,8M€) porte avant tout sur l'équipement du team en échange de visibilité et de mise à disposition des pilotes pour quelques opérations média. Le groupe Rauch, de son côté, met 4 millions dans la caisse tout en remplissant les réfrigérateurs de la Red Bull Station de jus de fruits haut de gamme et bouteilles d'eau. Pepe Jeans et Geox habillent également les membres de l'équipe pour une valeur globale respective de deux millions de dollars. DMG Mori fournit du matériel lourd pour l'équipement de la pitlane et du garage.

Les partenariats techniques ne manquent pas, sous l'appellation 'Innovation Partners'. On y trouve des noms comme IBM (logiciels), AT&T (exploitation digitale) ou Ansys (simulation numérique). Les équipementiers, eux, disposent de visibilité sur les autos et du droit d'utilisation de l'image du team dans des publicités en échange de conditions favorables dans les bons de commandes. C'est également le cas chez les fournisseurs comme Sabelt (harnais et éléments ignifugés), OZ Racing (freins), Sonax (produits nettoyants pour la carrosserie) ou Alpinestars (bottines et équipement léger de course).

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Daniil Kvyat
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Contenu spécial
Tags argent, budget, business, f1, finances, money, partenariats, red bull, sponsors