Button défend Hamilton et son pilotage agressif

Dans l’œil du cyclone depuis deux courses, Lewis Hamilton a reçu le soutien infaillible de son coéquipier au lendemain de sa déception québecoise

Dans l’œil du cyclone depuis deux courses, Lewis Hamilton a reçu le soutien infaillible de son coéquipier au lendemain de sa déception québecoise.

Pénalisé à deux reprises à Monaco pour des dépassements trop musclés, Hamilton s'est accroché avec Webber à Montréal, avant de se frictionner avec Schumacher puis de terminer dans le mur en essayant de doubler Jenson Button. Ce dernier a cependant défendu le pilotage de son coéquipier face aux critiques qui ne cessent de pleuvoir sur le champion du monde 2008.

"Lewis fait beaucoup les gros titres, parce que c'est quelqu'un de sanguin. C'est un pilote de course, un combattant. Pour moi c'est la raison pour laquelle je tenais à être ici, contre et avec un pilote qui est super talentueux, l'un des meilleurs pilotes que la Formule 1 n'a jamais vu," a déclaré Button à Press Association.

"C'est bon de le défier sur la piste. Nous avons beaucoup de respect l'un pour l'autre. Nous avons couru chacun pour soi cette année et l'année dernière, et nous ne nous étions jamais touchés. Donc je ne suis pas d'accord avec ce que Niki [Lauda] a dit. Je pense que son style de pilotage est agressif. Parfois il a raison, parfois non, mais c'est la même chose pour nous tous. Il se trouve juste plus souvent que les autres dans cette situation."

Désormais, Button a lui aussi connu un incident en course avec Hamilton. Un accrochage qui a finalement été qualifié de fait de course par les commissaires à Montréal, partageant les torts entre les deux pilotes McLaren Mercedes. Mais les deux hommes se sont parlés, et la bonne entente qui règne depuis plus d'un an ne semble donc pas en passe de s'estomper.

"Évidemment, je suis très désolé d'être entré en collision avec Lewis. Nous en avons parlé. Je ne savais pas qu'il était là. Il est venu pour me dépasser, nous sommes entrés en collision, ce qui est dommage pour nous deux. Au début, cela a troublé mon esprit car on ne veut jamais avoir un accident avec son coéquipier. C'est la pire chose à faire. Mais nous en avons discuté et il était très sympa. Il a été l'un des premiers à me féliciter après la course, ce qui était vraiment beau à voir," a conclu Button.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Lewis Hamilton
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités