Button : McLaren est son propre "pire ennemi"

D’après Jenson Button, McLaren a manqué une belle occasion de bien mieux se qualifier sur la grille du Grand Prix de Monaco

D’après Jenson Button, McLaren a manqué une belle occasion de bien mieux se qualifier sur la grille du Grand Prix de Monaco. Le pilote britannique, battu par Sergio Pérez (ils partiront 7ème et 9ème) visait en effet la 5ème place de la grille, mais a rencontré un problème de pompe à essence dans son dernier run en Q3.

Le rythme était bon durant toutes les qualifications disputées par conditions changeantes, estime Button, qui est particulièrement à son aise sur des pistes dont l’adhérence change tour après tour.

Le tour de Q3 fut affecté par le problème de pression d’essence”, relate-t-il à Autosport. Le problème avait s’était déjà manifesté en Q1.

Cela s’est empiré au fil de la séance au moment de mon dernier run. Je ne pouvais même pas passer le septième rapport dans la ligne droite, et cela ne servait à rien de continuer”, regrette le vainqueur de l’édition 2009.

Nous avons clairement fait des progrès, se rassure-t-il”, ajoutant que McLaren est actuellement son propre “pire ennemi”. “Nous avons fait un super boulot par des conditions piégeuses en qualifications. Nous pensons que nous pouvions être bien plus haut sur la grille, et cela sera une course difficile”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Sergio Pérez
Équipes McLaren
Type d'article Actualités