Button - Monaco, une expérience chargée d'adrénaline

Avec 252 Grand Prix au compteur, Jenson Button est comme l'an dernier le pilote le plus expérimenté de la grille 2014

Avec 252 Grand Prix au compteur, Jenson Button est comme l'an dernier le pilote le plus expérimenté de la grille 2014. Et c’est précisément l’expérience qui peut souvent faire faire la différence à Monaco, sur un tracé des plus sélectifs, et où la faute, à n’importe quel moment du weekend, ne pardonne pas. Le Britannique se réjouit de retrouver l’un des grands défis de la saison, et offre son ressenti sur ce qui fait de ce sinueux tracé urbain une épreuve unique.

Monaco est différent de tous les autres circuits de Formule 1. Un tour qualificatif y est une expérience chargée d’adrénaline pour un pilote : on plonge dans les virages à la limite et on frôle chaque barrière en sortie. Obtenir la pole position, comme je l’ai fait en 2009, est très satisfaisant et il faut atteindre une précision millimétrée pendant les 78 tours pour remporter la course. C’est un grand défi”.

Si la vitesse moyenne du tour monégasque demeure la plus lente de la saison, la sensation de vitesse sur l’étroite piste, calée entre les rails de sécurité, est spectaculaire.

La montée de Sainte-Dévote vers la Place du Casino propose une section de changements brusques de direction, comme à la Piscine, et le Tunnel est rapide, bruyant et obscur”, observe Button.

Les efforts de l'équipe pour revenir dans le groupe de tête sont incessants. L'an dernier déjà, McLaren n'était pas arrivé en position de force sur l'épreuve la plus médiatisée du calendrier.

L'an dernier, le team était tout de même parvenu à s'attirer son lot d'attention médiatique en dépit de sa méforme, avec l'annonce du retour de Honda en tant que motoriste exclusif à compter de la saison 2015.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button
Équipes McLaren
Type d'article Actualités