Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
13 jours
Formule 1 2017
Dossier

Formule 1 2017

Button prévient Vandoorne : "Toujours difficile d’être pilote McLaren"

partages
commentaires
Button prévient Vandoorne : "Toujours difficile d’être pilote McLaren"
Par :
26 sept. 2016 à 08:15

Le Britannique pense que son successeur a tous les atouts pour réussir en 2017, mais rappelle que la pression sera inévitablement forte sur ses épaules dans une équipe comme McLaren.

Ron Dennis, président McLaren Automotive, avec Stoffel Vandoorne, pilote d'essais et de réserve McLaren et Jenson Button lors de l'annonce de la titularisation du Belge à la place du Britannique
Jenson Button, McLaren MP4-31
Jenson Button, McLaren MP4-31
Stoffel Vandoorne, pilote de réserve de McLaren
Jenson Button, McLaren
Stoffel Vandoorne, pilote d'essais et de réserve McLaren MP4-31

Jenson Button passera bientôt la main, à l’issue de la saison, même si le Britannique et son équipe insistent pour dire qu’il ne s’agit pas d’une véritable retraite. L’an prochain, le Champion du monde 2009 ne sera pas présent sur la grille, mais continuera à travailler pour McLaren, avec la possibilité de reprendre le volant en 2018.

Pour lui succéder, l’écurie de Woking a fait le choix attendu de titulariser Stoffel Vandoorne. Sacré haut la main Champion de GP2 l’année passée, le Belge a patiemment attendu son heure cette saison, même s’il a eu l’occasion de remplacer avec brio Fernando Alonso lors du Grand Prix de Bahreïn (où il a terminé dixième).

Si tout le monde lui promet un avenir brillant dans la catégorie reine, ce dont Button ne doute pas non plus, son prédécesseur met toutefois en garde : être pilote McLaren entraîne automatiquement une forte pression à assumer, et d’autres avant lui s’y sont cassé les dents, malgré un CV solide.

"Pour tout dire, Stoffel a accompli beaucoup de choses dans sa carrière", souligne Button auprès de Sky Sports. "Mais la plupart des pilotes qui obtiennent un volant McLaren ont fait du très bon travail dans leur carrière avant d’y arriver."

"Il a fait le meilleur apprentissage car il est avec l’équipe depuis 2013, et cette année il est dans l’ombre de Fernando et moi. Il est venu sur chaque course et il y a tout fait mis à part piloter la voiture. Il a appris énormément, mais c’est toujours un rôle difficile que d’être pilote pour McLaren. C’est l’une des plus grandes équipes au monde, avec une telle histoire, et il va être aux côtés de Fernando Alonso, donc c’est difficile."

Au tour de Button d'être dans l'ombre

Cette première saison comme titulaire sera absolument décisive pour Vandoorne, insiste Button, qui sait rappeler également que le fait qu’il soit toujours présent pour reprendre le volant la saison suivante ajoute inévitablement une forme de pression.

"Espérons pour lui qu’il fasse du bon travail", souhaite ardemment Button. "Si c’est le cas, il connaîtra une longue et excitante carrière avec McLaren à l’avenir. Mais évidemment, si l’on n’est pas performant lors de la première année, cela a de conséquences aussi, donc il y a toujours de la pression. Et je suis aussi toujours là. C’est ce que Fernando a dit : je suis le seul pilote qui a un contrat pour 2018 !"

Article suivant
Mercedes AMG F1 Champion à Sepang si...

Article précédent

Mercedes AMG F1 Champion à Sepang si...

Article suivant

Concept - Comment seraient les F1 avec un Halo coloré ?

Concept - Comment seraient les F1 avec un Halo coloré ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button Boutique , Stoffel Vandoorne
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine