Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
18 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
25 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
39 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
74 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
87 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
102 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
109 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
123 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
130 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
144 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
158 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
186 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
193 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
207 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
214 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
228 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
242 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
249 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
263 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
277 jours

Button "si proche, mais si loin" de la Q3

partages
commentaires
Button "si proche, mais si loin" de la Q3
Par :
30 avr. 2016 à 15:05

Éliminé en Q2 à Sotchi, Jenson Button est déçu de sa douzième place obtenue en qualifications. Néanmoins, l'Anglais garde le moral en constatant les progrès accomplis par son écurie.

Jenson Button, McLaren MP4-31
Jenson Button, McLaren
Jenson Button, McLaren MP4-31
Jenson Button, McLaren MP4-31

Malgré son élimination, Jenson Button était proche du passage en Q3 : "Si proche, mais si loin ! Un dixième. C'est comme ça, nous avons fait du bon travail ce week-end. En qualifications, nous avions trop de sous-virage, et cela nous a coûté. Si on met trop d'aileron avant, on a du survirage. À deux dixièmes de la huitième place, c'est dommage, mais nous progressons. Espérons faire une bonne course demain."

Optimiste mais réaliste

"L'an dernier, nous étions treizième sur la grille avec 20 voitures. Là, il y en a 22 et nous sommes plus proches. C'est dommage que nous n'y soyons pas arrivés mais il y a de bons progrès, je sais que nous le disons à chaque course, mais c'est le cas."

Button ne manque pas de saluer le travail de son écurie : "L'équipe fait un excellent travail en apportant des évolutions à chaque course."

Neuvième l'an dernier, le pilote McLaren entrevoit malgré tout une course difficile, notamment en raison de la configuration du circuit, qui pourrait poser problème à son bloc Honda : "70% du tour est en accélération. [...] Beaucoup de longues lignes droites et beaucoup d'économie d'essence. [...] Nous devons rester proches du peloton et obtenir le DRS dès que possible. Sinon ce sera dur."

Douzième sur la grille, Button reste toutefois mieux loti que son coéquipier puisque Fernando Alonso s'élancera de la quatorzième place, avec la Force India de Nico Hülkenberg entre les deux McLaren.

 

Article suivant
Grosjean - J'ai du mal à comprendre la voiture

Article précédent

Grosjean - J'ai du mal à comprendre la voiture

Article suivant

Technique - Nouvelle conduite de frein sur la Mercedes

Technique - Nouvelle conduite de frein sur la Mercedes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Catégorie Qualifications
Lieu Sochi Autodrom
Pilotes Jenson Button Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur William Lagache