Button - Une F1 "devient un missile" sur un contact des pneus

L'impressionnant accident de Fernando Alonso a rappelé un impact entre Ralf Schumacher et Jacques Villeneuve à Melbourne, en 2001.

Button - Une F1 "devient un missile" sur un contact des pneus
Jenson Button, McLaren
Fernando Alonso, McLaren et Esteban Gutierrez, Haas F1 Team après leur accident
Jenson Button, McLaren MP4-31 et Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05
Jenson Button, McLaren MP4-31
La McLaren MP4-31 de Fernando Alonso, McLaren après son accident
La McLaren MP4-31 de Fernando Alonso, McLaren et la Haas VF-16 d'Esteban Gutierrez, Haas F1 Team après leur accident

Pas de points pour Jenson Button au terme du Grand Prix d’Australie. Le seul rescapé de l’équipe McLaren sous le drapeau à damier n’a d’ailleurs pas été dans la lutte pour une arrivée dans le Top 10 en course, devancé qu’il fut par les protagonistes de la majorité des teams n’ayant pas connu d’abandons, y compris les pilotes Renault.

Reste que l’expérimenté britannique se préoccupe plus de la santé de son équipier Fernando Alonso que du reste en sortant de son baquet.

"Je n'ai pas vu l'incident ; j'ai vu le drapeau rouge et l'équipe a dit que les deux pilotes allaient bien. Puis j'ai vu l'incident, Fernando s'en est sorti indemne et cela montre la sécurité de ces voitures mais aussi le danger dans une zone de freinage quand une voiture freine... C'est énorme, les pneus se touchent et ça devient un missile", commente l‘actif membre du GPDA.

Sécurité et style : Les casques des 22 pilotes F1 2016

Nombreux seront les observateurs qui se poseront la question de savoir comment se serait profilé un tel accident avec un Halo de sécurité, particulièrement pour l’extraction de l’auto.

"Il n'avait pas besoin de sortir vite dans cette situation", constate Button. "Il y a un plus grand risque à se faire frapper par quelque chose à la tête qu'à être à l'envers. Il n'y aura pas de fuite d'essence avec les réservoirs actuels. Cela prendra un peu plus de temps de sortir, mais peu importe".

Alors que son équipier devra prendre le départ de la prochaine course avec un nouveau châssis et une seconde unité de puissance Honda, Button pensera plutôt à optimiser sa stratégie et le potentiel de son auto.

"Nous avons fait le mauvais choix à deux reprises en partant en pneus tendres et en mettant les pneus supertendres après le drapeau rouge. C'était une erreur, nous avons dû nous arrêter et nous nous sommes retrouvés en fond de peloton".

partages
commentaires
Palmer et Renault frustrés, aux portes des points

Article précédent

Palmer et Renault frustrés, aux portes des points

Article suivant

Verstappen déplore une "erreur de communication"

Verstappen déplore une "erreur de communication"
Charger les commentaires
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021