Button voulait des garanties de McLaren avant de prolonger

Jenson Button reconnaît qu'il voulait des garanties de la part de McLaren quant aux capacités de l'équipe à progresser avant d'abandonner toute idée de retraite de la Formule 1.

McLaren a annoncé la semaine dernière que le baquet de Button pour 2016 était sauf, alors que la spéculation indiquait que le Champion du Monde 2009 envisageait peut-être de mettre un terme à sa carrière.

Bien que Button minimise la théorie selon laquelle il en est passé près, il déclare par ailleurs qu'envisager un avenir en-dehors de la F1 lui a traversé l'esprit avant que l'équipe ne lui donne confiance au sujet de ses plans pour l'an prochain.

À quel point était-il proche de quitter la catégorie reine du sport automobile? "C'est vraiment difficile à quantifier," répond le pilote McLaren à Motorsport.com. "J'ai réfléchi à quelle direction je prendrais si je n'étais pas là l'an prochain et à ce que je pourrais faire, mais je n'ai pas eu ça à l'esprit très longtemps."

"Il y avait des choses pour lesquelles j'avais le sentiment d'avoir besoin de plus d'informations, au sujet du chemin emprunté par l'équipe, et c'est pourquoi j'ai passé beaucoup de temps avec Ron [Dennis] au téléphone, mais aussi au MTC [McLaren Technology Centre] la semaine dernière."

"J'ai passé beaucoup de temps avec les ingénieurs, les aérodynamiciens, j'ai passé le programme moteur au crible et c'est la raison pour laquelle j'ai décidé de rester."

Pas peur de partir

Button affirme que sa décision de rester en F1 a été prise pour les bonnes raisons, et pas parce qu'il s'inquiétait de ne plus être pilote de Grand Prix.

"Je n'ai vraiment pas peur de partir. Ce n'est pas le cas. Je ne pense pas que ce soit le cas. Quand on a couru si longtemps, la seule raison pour laquelle on veut continuer à courir est parce qu'on a une chance d'être compétitif. Clairement, nous n'y sommes pas encore. Mais ce sera le cas à l'avenir."

"Il y a beaucoup de changements au sein de l'équipe, avec l'unité de puissance, et cela reste un très jeune partenariat. Beaucoup de choses vont changer cet hiver, et on verra une équipe bien plus compétitive l'an prochain."

"J'aurais dû m'en occuper plus tôt"

Button a cependant reconnu que l'incertitude au sujet de son avenir aurait pu prendre fin plus tôt s'il en avait parlé aux dirigeants de McLaren plus tôt.

"Parfois, il y a des mésententes, la vie est ainsi. Nous devrions parler plus souvent dans l'équipe, et j'aurais dû m'en occuper plus tôt."

"Mais ce n'est pas important. Nous avons passé la situation en revue et c'est ce qui importe. Tant que nous l'avons fait avant l'an prochain, c'est tout ce qui compte," conclut le Britannique.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags avenir