Calendrier 2016 - Au bonheur de la Russie et de la Malaisie

En plus de proposer un total inédit de 21 Grand Prix entre avril en huit mois, le calendrier 2016 dévoilé par la FIA la semaine dernière implique des modifications de dates pour deux courses principalement. 

Ainsi, alors que sa première édition de l’Histoire a eu lieu en octobre 2014, et qu’il est programmé pour octobre également cette année, le Grand Prix de Russie va être avancé au mois de mai en 2016. L’épreuve de Sotchi se tiendra ainsi le 1er mai, devenant la quatrième manche du championnat. 

Voir : Le calendrier 2016 de la F1

Organiser cette course deux fois en moins de six mois est un défi que les promoteurs russes entendent relever sans grand problème, tandis qu’ils se félicitent de cette nouvelle date. Elle pourrait selon eux avoir un impact positif sur l'affluence, correspondant aux vacances dans le pays. 

"Après avoir organisé le premier Grand Prix de Russie, il n’y a rien de difficile pour nous dans le but d’organiser la course à n’importe quel moment", souligne le promoteur Sergey Vorobyov à l’agence R-Sport. "Je crois que le Grand Prix pendant les vacances de mai augmentera l’affluence. Davantage de gens viendront à Sotchi pour profiter de cet événement."

Sepang avait besoin de changement

A l’inverse, le Grand Prix de Malaisie, qui se tient habituellement en début de saison juste après l’Australie, aura désormais lieu en fin de saison. La date du 25 septembre a été choisie pour la manche de Sepang. Une période de l’année que l’épreuve a déjà connue lors de sa manche inaugurale, en octobre 1999. 

Pour les organisateurs, il était essentiel d’apporter une nouveauté autour du Grand Prix de Malaisie, qui se déroulera seulement une semaine après le Grand Prix nocturne de Singapour. 

"C’est improbable de voir un pilote malaisien en Formule 1 pour le moment, et nous devions réfléchir à quelque chose de nouveau pour que la course de Sepang soit justifiée", explique Razlan Razali, l’un des promoteurs, au journal local Star. "Nous avons désormais un an pour faire la promotion de la course de l’année prochaine, et nous allons bien le faire."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags calendrier, malaisie, promoteurs, russie