Avec la Turquie mais sans le Qatar : la F1 met à jour son calendrier

La Formule 1 a annoncé un remaniement de son calendrier de fin de saison 2021, dans un contexte qui reste tendu en raison de la pandémie de COVID-19. La saison ne ferait plus "que" 22 Grands Prix.

Avec la Turquie mais sans le Qatar : la F1 met à jour son calendrier

La crise sanitaire a beau s'être installée dans les habitudes du monde entier et dans le paysage de la Formule 1, la composition d'un calendrier à quelques mois demeure un exercice périlleux. La discipline a dévoilé ce vendredi une version provisoire de la fin de saison du Championnat du monde 2021 de F1.

Initialement, la saison devait compter 23 GP, un chiffre auquel la F1 s'est longtemps accrochée, mais avec cette nouvelle version il faudra se contenter de 22 épreuves. Les restrictions ou la pandémie ont entraîné, d'ores et déjà, l'annulation des épreuves du Canada, de Singapour, d'Australie et dernièrement du Japon.

Lire aussi :

Après une réunion avec les directeurs d'équipe ce samedi matin à Spa, la F1 a donc rendu publique l'avancée du programme pour l'après-Grand Prix de Belgique, avec notamment une date indiquée pour le week-end du 19 au 21 novembre mais dont le lieu reste à confirmer. Il semble que la destination la plus probable soit le Qatar et le tracé de Losail. Toutefois, si jamais aucun accord n'était trouvé, une seconde course à Bahreïn serait une alternative, pour conclure trois GP consécutifs après le Mexique et le Brésil.

Malgré son maintien récent sur la "liste rouge" du Royaume-Uni concernant les restrictions liées aux voyages, le GP de Turquie demeure programmé mais une semaine plus tard qu'originellement prévu. Une mise à jour de la liste rouge est attendue à la mi-septembre et pourrait définitivement sceller le sort de l'épreuve. Le Mugello sera alors en lice pour éventuellement la suppléer comme Motorsport.com vous l'indiquait ce vendredi.

Cette nouvelle version de la fin de saison reste évidemment sujette à changement car, outre les questions liées au Qatar ou à la Turquie, la pandémie demeure toujours intense dans les Amériques, le Mexique et le Brésil étant sur la liste rouge du Royaume-Uni et le Texas, où se situe le circuit d'Austin, connaissant une résurgence de la crise sanitaire.

Nouvelle version du calendrier 2021

12. GP de Belgique - 29 août
13. GP des Pays-Bas - 5 septembre
14. GP d'Italie - 12 septembre
15. GP de Russie - 26 septembre
16. GP de Turquie - 10 octobre
17. GP des États-Unis - 24 octobre
18. GP de Mexico - 7 novembre
19. GP de São Paulo - 14 novembre
20. À confirmer (sans doute Qatar ou Bahreïn) - 21 novembre
21. GP d'Arabie saoudite - 5 décembre
22. GP d'Abu Dhabi - 12 décembre

partages
commentaires
Pénalités moteur : Red Bull attend de connaître le calendrier final
Article précédent

Pénalités moteur : Red Bull attend de connaître le calendrier final

Article suivant

EL3 - Verstappen leader sous la pluie

EL3 - Verstappen leader sous la pluie
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021