Calendrier, Qualifs Sprint et règlement ont été discutés

La Commission F1 s'est réunie ce mercredi en Grande-Bretagne pour plancher sur trois sujets majeurs, mais les annonces attendront.

Calendrier, Qualifs Sprint et règlement ont été discutés

La troisième réunion de la Commission F1 de la FIA cette année s'est tenue ce mercredi à Londres, permettant de mettre sur la table des problématiques importantes. Il n'en ressort toutefois aucune conclusion ferme, mais plutôt des intentions et un travail à prolonger. Trois grands sujets étaient à l'ordre du jour, concernant l'élaboration du calendrier 2022, l'avenir des Qualifications Sprint et la gestion des courses interrompues définitivement avant leur terme.

Ce dernier point avait été personnellement inscrit au programme des discussions par le président Jean Todt, qui avait promis de le soulever après les événements du Grand Prix de Belgique, au résultat entériné avec attribution de la moitié des points après seulement deux tours couverts sous la pluie, fin août.

"La Commission a discuté de potentielles mises à jour du Règlement Sportif et a demandé que le Comité Consultatif Sportif prenne en compte ce sujet lors de sa prochaine réunion afin de proposer des options pour faire évoluer les procédures et la réglementation", annonce la FIA.

Cette réunion de la Commission F1 a également permis aux acteurs de découvrir le calendrier provisoire de la saison 2022, qui sera soumis au Conseil Mondial du Sport Automobile en fin de semaine pour ratification et théoriquement publiquement dévoilé vendredi 15 octobre. Le nombre de 23 Grands Prix a été confirmé pour la saison prochaine.

Enfin, les membres de la Commission F1 se sont vus présenter un rapport établi à l'issue des deux premières Qualifications Sprint organisées cette année, à Silverstone puis Monza. "Le rapport a réuni les réactions d'un grand nombre d'acteurs, qui se sont montrés positifs à l'égard du concept de Sprint", fait savoir la FIA. "Une évaluation plus approfondie aura lieu après le troisième et dernier événement Sprint de l'année 2021, au Brésil."

En effet, la F1 a confirmé aujourd'hui également que le troisième test de Qualifs Sprint aurait bien lieu à Interlagos le mois prochain, à l'occasion du Grand Prix de São Paulo. Dans la foulée auront lieu des échanges pour définir la suite à donner en 2022, sachant que l'intention des dirigeants de la discipline semble déjà très claire avec l'intention de multiplier de tels événements et de les porter à sept ou huit.

"Les éléments relatifs aux potentiels futurs événements Sprint et au cadre réglementaire associé seront alors discutés, une conclusion positive étant attendue dans les semaines suivant le Grand Prix", conclut la FIA.

Lire aussi :

partages
commentaires
Norris "effrayé" par le manque de visibilité en Turquie

Article précédent

Norris "effrayé" par le manque de visibilité en Turquie

Article suivant

Aston Martin ne regrette pas le pari de Vettel sur les slicks

Aston Martin ne regrette pas le pari de Vettel sur les slicks
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021